Algérie : La coupe est pleine pour Belmadi

Algérie : La coupe est pleine pour Belmadi©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le samedi 10 avril 2021 à 10h45

Djamel Belmadi a tapé du poing sur la table, vendredi en marge des élections à la FAF.

Alors que la Fédération algérienne de football se trouve en pleine période électorale, le climat se tend chaque jour un peu plus autour de l'équipe nationale. À tel point que certaines sources plus ou moins bien informées faisaient état vendredi d'une démission du sélectionneur. Il n'en est rien, mais Djamel Belmadi a choisi d'exprimer son ras-le-bol, via un communiqué publié par la FAF en son nom.

A lire aussi : Galtier évoque l'Algérie et choque ses parents

Dans celui-ci, le coach champion d'Afrique revient d'abord sur le dernier stage des Fennecs, fin mars. Celui-ci "s'est déroulé dans des conditions chaotiques ne lui permettant pas d'être dans des positions et dans des dispositions à même de mener à bien ses missions d'entraîneur. Cela a même perturbé sérieusement les joueurs, ce qui est inadmissible à l'échelle d'une sélection", peut-on lire.

Une atmosphère de récupération politique

Désireux de se concentrer sur le terrain, Djamel Belmadi deplore l'atmosphère de récupération politique en cours. Avec le départ annoncé (et acté depuis) du président Kheireddine Zetchi, qui l'avait nommé, le coach des Fennecs est fondé à se sentir plus isolé, sinon moins soutenu. "Tout ce marasme vécu et cette ambiance pesante, en rapport avec les prochaines élections de la Fédération algérienne de football, inquiètent fortement le sélectionneur national qui ne veut pas être mêlé à d'autres considérations en dehors de ses prérogatives, de son cadre professionnel et de ses engagements avec l'équipe nationale", indique faf.dz, avant de conclure.

"M. Belmadi ne veut en aucun cas être le soutien de qui que ce soit, ni voir son nom lié ou utilisé dans le cadre d'un quelconque programme voire pour des desseins populistes, estimant qu'il s'était engagé avec la première sélection du pays uniquement pour des objectifs sportifs bien précis. Cette situation l'inquiète au plus haut point et risque de compromettre sérieusement l'avenir des Verts lors des prochaines échéances." Sans nuages sur le plan sportif, le parcours de l'équipe d'Algérie tourne à la foire d'empoigne en coulisses, or Belmadi refuse ce type d'interférence. Ce communiqué vient le rappeler. Sera-t-il entendu ?


Vos réactions doivent respecter nos CGU.