Olympique Lyonnais : la maison de Michel Bastos a été vandalisée

Olympique Lyonnais : la maison de Michel Bastos a été vandalisée©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le vendredi 18 novembre 2016 à 11h09

Michel Bastos ne sera pas mécontent de vendre sa maison d'Écully, commune de l'agglomération lyonnaise. Dans la nuit de samedi 12 à dimanche 13 novembre, semble-t-il, la villa de l'ancien joueur de l'Olympique Lyonnais a été visitée et saccagée.

Le journal Le Parisien révèle que la découverte a été réalisée par l'agent immobilier en charge de la vente de la maison depuis quelques semaines, qui y a notamment constaté des murs éventrés et du mobilier dégradé, le tout pour un montant évalué à plus de 50 000 euros. Sur place, les policiers ont relevé des empreintes et ouvert une enquête, laquelle a été confiée au commissariat du 9e arrondissement de Lyon.

Selon Le Progrès, la maison rhodanienne de Michel Bastos est fréquemment l'objet d'intrusions et de dégradations depuis plusieurs mois. En mai 2012, le joueur brésilien et ses proches avaient même subi un home jacking dans cette maison d'Écully.

Après son départ de l'Olympique Lyonnais en janvier 2013, Michel Bastos avait rejoint Shalke 04, en Allemagne, le club émirati d'Ain Club, puis l'AS Rome. En 2014, finalement, il avait rejoint le FC Sao Paulo, au Brésil.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
24 commentaires - Olympique Lyonnais : la maison de Michel Bastos a été vandalisée
  • C'est marrant, lorsque moi, pauvre prolo j'ai été cambriolé aucune empreinte n'a été relevée car non exploitable...

  • Je propose que l'on se cotise pour le dédommager .

  • Nous n'en avons rien à foutre. Quand c'est le français moyen qui se fait cambrioler ou brûler sa voiture par les voyous des banlieues, on en parle pas......

  • toujours pas une info ! cela arrive chez des ouvriers qui bossent dur, eux, et personne n'en parle......

  • tres franchement qu'n a t on a foutre