Premier League : Liverpool souffle le choc face à Tottenham

Premier League : Liverpool souffle le choc face à Tottenham©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 16 décembre 2020 à 23h40

Au bout du choc de la treizième journée de Premier League, mercredi à Anfield, Liverpool a pris le dessus sur Tottenham (2-1) grâce à Firmino.



Le patron, c'est Liverpool ! Alors qu'ils restaient sur plusieurs nuls consécutifs, les Reds ont regoûté à la victoire, ce mercredi en Premier League. Ils ont attendu la réception du leader, Tottenham, pour renouer avec leurs bonnes habitudes et reprendre ainsi les commandes du classement. La victoire ne s'est cependant dessinée que vers la fin. Un coup de casque victorieux de Roberto Firmino à la 90e a permis aux Merseysiders d'empocher la mise.

Liverpool récompensé pour sa persévérance

Le succès des locaux n'était cependant pas usurpé. Ils ont eu la maitrise du ballon durant la majeure partie du match et ce sont eux qui se sont créés le plus d'opportunités nettes aux avant-postes. Mohamed Salah a ouvert le score à la 26e d'un tir du gauche légèrement dévié. L'Egyptien a ensuite raté le doublé, avec une tentative repoussée par Hugo Lloris (57e). Entre-temps, on a aussi vu Sadio Mané (41e) tenter sa chance en position favorable. Et avant l'entame du dernier quart d'heure, le Sénégalais s'est encore mis en évidence, avec un tir passé juste au-dessus du cadre (73e).


Les Reds ont donc souvent porté le danger dans le camp adverse. Mais, c'était aussi le cas de Tottenham. Même si, et comme c'était pressenti, les Londoniens ont pris le parti de miser sur la défense, ils ont exploité au mieux leurs offensives. Alisson a d'ailleurs dû s'incliner sur son premier tir concédé (33e). Son Heung-Min est venu le tromper en conclusion d'un contre-express.

Tottenham n'a pas démérité

En deuxième mi-temps, les Spurs ont eu d'autres opportunités pour faire trembler les filets. Ils ont toutefois manqué de réussite, à l'instar de Harry Kane (50e et 80e) mais aussi et surtout de Steven Bergwijn. Le milieu offensif néerlandais a touché le poteau à la 63e alors que les buts lui étaient grands ouverts. Une occasion en or qu'il va certainement longtemps ruminer.



José Mourinho, le coach de l'équipe, déplorera certainement aussi tous ses essais non convertis. Au coup de sifflet final, le Portugais a même fait savoir à Jurgen Klopp, son homologue du jour, que la meilleure équipe a perdu. Le technicien allemand a accueilli la remarque avec le sourire. Il avait certainement beaucoup mieux à faire que de se chamailler avec l'incorrigible Special One.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.