Tour de France : Philipsen ''au meilleur de sa forme''

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le mardi 09 juillet 2024 à 20h43

Heureux d'avoir gagné sa première étape sur le Tour de France 2024, Jasper Philipsen estime avoir atteint le zénith de sa forme. Tout comme son poisson-pilote, Mathieu Van der Poel qu'il a encensé après la 10eme étape.

Jasper Philipsen (Alpecin-Deceuninck) se sent comme chez lui sur le Tour de France où il s'est adjugé le maillot vert en 2023 et six étapes au total durant sa carrière. Or, cette année il a semblé avoir perdu de sa superbe avec "seulement" deux secondes places avant sa victoire sur la 10eme étape au sprint ce mardi. "Je suis très content de la manière avec laquelle on a abordé cette deuxième semaine du Tour. On a réussi à se relaxer hier pendant la journée de repos, et je crois que chacun est désormais au meilleur de sa forme dans l'équipe. Je suis évidemment heureux d'avoir réussi à conclure aujourd'hui tout le travail préparatoire" a savouré le Belge après la course avant de saluer le travail de son coéquipier Mathieu Van der Poel.

"Mathieu (Van der Poel, ndlr) fait un super travail pour me lancer le sprint, mais il peut faire encore mieux. Non, je plaisante, il a fait exactement ce que j'imaginais et ce que j'espérais. Il a abordé ce sprint avec beaucoup de force. J'attendais ce moment de voir le champion du monde m'amener dans les 500 derniers mètres. Ça me rend fier et heureux d'avoir réussi ce qu'on voulait, mais tout le crédit va à Mathieu. Un sprint comme ça a l'air facile à la télé, mais ça ne l'est pas du tout. (...) Mathieu a une grande agilité sur un vélo. Donc plus le final est technique, mieux c'est pour notre équipe. C'était le cas aujourd'hui, c'est pour ça aussi que ça a bien marché" a analysé le septuple vainqueur d'étape sur la Grande Boucle, grand fan de son poisson-pilote.

Girmay : "Finir deuxième de ce genre d'étape est déjà une victoire"

Celui-ci s'est contenté à l'arrivée de louer le travail de toute la formation Alpecin-Deceuninck. "Aujourd'hui, nous étions tous extrêmement motivés. Il y a peu d'opportunités pour nous en tant qu'équipe. Je suis heureux que nous ayons ouvert notre compteur. (...) Nous avons fait un excellent travail avec l'équipe en étant toujours très bons devant dans les virages. C'était délicat et nous savions que nous devions être devant, ce que nous avons bien fait. Le fait que Jasper gagne enfin est parfait." Contre toute attente, cette joie est partagée par Biniam Girmay (Intermarché-Wanty) pourtant battu par Jasper Philipsen au sprint. "Je suis super heureux, vous savez c'était un sprint massif et tout le monde était relativement frais."

"Personnellement, avec mon physique, finir deuxième de ce genre d'étape est déjà une victoire. Je suis vraiment heureux parce que les points sont assez proches donc je n'en ai pas trop perdu aujourd'hui. Les prochains sprints ne seront pas vraiment plats donc j'aurais encore de bonnes chances de prendre des points aussi. Oui, je suis vraiment super content de cette deuxième place" a confié l'Erythréen tout sourire après cette 10eme étape de la Grande Boucle. Une satisfaction accentuée par sa conservation du maillot vert du classement à points. Une hiérarchie qu'il domine toujours au bénéfice de 267 points contre 193 pour Jasper Philipsen.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.