2eme étape : Victoire en costaud et maillot jaune pour Mathieu van der Poel !

2eme étape : Victoire en costaud et maillot jaune pour Mathieu van der Poel !©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 27 juin 2021 à 17h46

Après un premier coup de semonce dans la première ascension de Mûr-de-Bretagne, Mathieu van der Poel a laissé sur place ses rivaux pour remporter la 2eme étape du Tour de France devant Tadej Pogacar et Primoz Roglic. Le Néerlandais dépossède Julian Alaphilippe du maillot jaune.



Quel tour de force de Mathieu van der Poel ! Le leader de l'équipe Alpecin-Fenix a mis à profilt l'abrupte ascension de Mûr-de-Bretagne pour faire parler sa classe et signer son premier succès sur les routes du Tour de France pour seulement son deuxième jour sur la plus grande épreuve cycliste au monde. Le Néerlandais fait même coup double en profitant d'un relatif coup de pompe de Julian Alaphilippe. Une étape exigeante de 183,5km sur le territoire des Côtes d'Armor qui n'a pas manqué de susciter l'appétit des baroudeurs. Alors que plusieurs tentatives d'échappée ont secoué les premiers kilomètres de cette 2eme étape, c'est Anthony Pérez qui a lancé le bon coup dès le 9eme kilomètre. Dans un premier temps, le coureur de l'équipe Cofidis a vu revenir Edward Theuns, Simon Clarke et Jonas Koch. Puis, avec le soutien de Jérémy Cabot, Ide Schelling s'est joint à la fête avec l'idée de défendre son maillot à pois. Une fois le groupe de six coureurs formé, le peloton mené par l'équipe Deceuninck-Quick Step lui a laissé un peu de latitude avec jusqu'à quatre minutes d'avance. C'est alors que l'attention des six fuyards s'est concentrée sur les ascensions que se sont présentées devant eux. Tout d'abord, Anthony Pérez a pris le point offert au sommet de la Côte de Sainte-Barbe, revenant ainsi à la hauteur d'Ide Schelling au classement.

Schelling et Pérez se sont battus pour les pois

Mais l'Allemand n'avait pas dit son dernier mot et, au sommet de la Côte de Pordic, a répondu à l'accélération du Français pour aller chercher un quatrième point depuis le départ du Tour de France et, il pouvait légitimement le penser à ce moment de la course, consolider son maillot à pois de leader du Grand Prix de la Montagne... mais les ascensions de Mûr-de-Bretagne et l'ambition de Mathieu van der Poel ont fait fi des espoirs du coureur de l'équipe Bora-Hansgrohe. Entre-temps, la pluie s'est invitée sur la route du Tour, à l'approche du sprint intermédiaire de Plouha, remporté par Edward Theuns quand Caleb Ewan a réglé le peloton quelques minutes plus tard. C'est à 71 kilomètres de l'arrivée que la bonne entente de l'échappée a volé en éclat. En effet, Edward Theuns a placé un démarrage au quel le seul Jérémy Cabot a pu répondre. Le duo a collaboré mais le peloton, alléché par l'approche de la première ascension de Mûr-de-Bretagne, a réduit rapidement l'écart. Le Belge s'est alors défait du Français pour être mieux repris à 18 kilomètres de l'arrivée. Située à quinze kilomètres de l'arrivée, la première ascension de Mûr-de-Bretagne a vu Mathieu van der Poel placer un démarrage sec. Le Néerlandais a pu creuser un écart d'une dizaine de secondes.

Van der Poel s'y est pris à deux fois

Mais, à l'approche du premier passage sur la ligne d'arrivée, Tadej Pogacar et Primoz Roglic se sont écharpés pour les bonifications, après avoir vu Julian Alaphilippe placer un démarrage. Le leader de l'équipe Alpecin-Fenix, revenu à dix secondes du maillot jaune, a alors coupé son effort et s'en est suivi une lutte dans le peloton pour placer au mieux les leaders, avec l'équipe Ineos Grenadiers qui a monopolisé les premières positions. La montée finale de cette 2eme étape du Tour de France a réellement démarré quand, à 1 300m de la ligne, Nairo Quintana a accéléré après avoir été bien placé par Warren Barguil. Vigilant, Mathieu van der Poel a immédiatement pris la roue du Colombien puis a fait de même quand le champion d'Italie Sonny Colbrelli a haussé l'allure peu après la flamme rouge. Mais, cette fois, le Néerlandais a placé un démarrage irrésistible pour se détacher et voler vers la victoire d'étape, sa première sur le Tour de France. N'ayant visiblement pas les jambes pour répondre, Julian Alaphilippe est resté dans ce qui restait du peloton, accroché à Tadej Pogacar et Primoz Roglic. Les Slovènes ont toutefois échoué à six secondes. Concédant huit secondes à Mathieu van der Poel, en plus des 18 secondes de bonifications obtenues par le Néerlandais en cours de route, le champion du monde cède le maillot jaune au petit-fils de Raymond Poulidor, qui réussit là où son aïeul a toujours échoué dans sa glorieuse carrière.

CYCLISME - UCI WORLD TOUR / TOUR DE FRANCE 2021
2eme étape - Perros-Guirec-Mûr-de-Bretagne Guerlédan (183,5km) - Dimanche 27 juin 2021
1- Mathieu van der Poel (PBS/Alpecin-Fenix) en 4h18'30''
2- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) à 6''
3- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) à 6''
4- Wilco Kelderman (PBS/Bora-Hansgrohe) à 6''
5- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) à 8''
6- Bauke Mollema (PBS/Trek-Segafredo) à 8''
7- Jonas Vingegaard (DAN/Jumbo-Visma) à 8''
8- Sergio Higuita (COL/EF Education-Nippo) à 8''
9- Pierre Latour (FRA/TotalEnergies) à 8''
10- Jack Haig (AUS/Bahrain Victorious) à 8''
...

Classement général après 2 étapes (sur 21)
1- Mathieu van der Poel (PBS/Alpecin-Fenix) en 8h57'25''
2- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) à 8''
3- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) à 13''
4- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) à 14''
5- Wilco Kelderman (PBS/Bora-Hansgrohe) à 24''
6- Jack Haig (AUS/Bahrain Victorious) à 26''
7- Bauke Mollema (PBS/Trek-Segafredo) à 26''
8- Sergio Higuita (COL/EF Education-Nippo) à 26''
9- Jonas Vingegaard (DAN/Jumbo-Visma) à 26''
10- David Gaudu (FRA/Groupama-FDJ) à 26''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.