GP de Valence : Bagnaia remporte la course et son deuxième titre de champion du monde

GP de Valence : Bagnaia remporte la course et son deuxième titre de champion du monde ©panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365, publié le dimanche 26 novembre 2023 à 15h45

Alors que le titre lui était acquis dès le sixième tour et la chute de Jorge Martin, Francesco Bagnaia est allé chercher la victoire lors du Grand Prix de Valence devant Johann Zarco et Brad Binder, qui profitent d'une pénalité contre Fabio di Giannantonio.



Francesco Bagnaia reste bel et bien le patron du MotoGP. A l'occasion de la finale de la saison, le Grand Prix de Valence, le suspense pour la course au titre n'aura finalement duré que six tours. Alors qu'il avait le mors aux dents pour rattraper ses quatorze points de retard sur l'Italien, Jorge Martin a péché par excès d'agressivité ce dimanche sur le Circuit Ricardo-Tormo dans une course remportée par son rival. Ayant hérité de la pole position après la pénalité subie par Maverick Viñales, coupable d'avoir piloté de manière dangereuse lors du warm-up, « Pecco » Bagnaia a su prendre un départ idéal... mais le « Martinator » s'est immédiatement placé derrière lui et a mis la pression. La course au titre de champion du monde a connu un premier rebondissement à l'entame du troisième tour quand Jorge Martin, freinant bien trop tard, a tiré tout droit non sans provoquer un léger contact avec son adversaire. Une erreur qui a repoussé le pilote espagnol au huitième rang, avec encore plus de rage pour remonter et croire à un possible sacre. Pris dans un peloton avec Marc Marquez et Johann Zarco, le pilote de l'écurie Pramac a été gagné par ses nerfs et le sixième tour lui a été fatal.

Bagnaia a vu la pression s'envoler

Heurtant le pneu arrière de Marc Marquez, victime alors d'une énorme chute, Jorge Martin a tiré tout droit avant d'aller à terre. Ses rêves de gloire ont pris fin dans le bac à graviers. Immédiatement prévenu par son stand que le titre lui était définitivement acquis avant même le drapeau à damier, Francesco Bagnaia a connu un léger moment de déconcentration qui a fait les affaires de Brad Binder puis de Jack Miller, qui ont délogé l'Italien des deux premières places. La course est alors devenue folle avec les chutes d'Enea Bastianini puis d'Augusto Fernandez, avant que le Sud-Africain tire tout droit dans le « long lap » lors du 15eme tour, cédant la première place à son coéquipier chez KTM. Une erreur qui a permis à un Johann Zarco appliqué de monter sur le podium provisoire. Jack Miller s'est ainsi retrouvé aux commandes de la course mais ça n'aura duré que cinq tours. L'Australien a craqué son la pression de Francesco Bagnaia et a été victime d'une chute à haute vitesse dans le 20eme des 27 tours au programme ce dimanche.

Zarco termine sur une bonne note

Ces incidents ont permis à « Pecco » et Johann Zarco de s'isoler en tête de course... mais c'était sans compter sur ce diable de Fabio di Giannantonio. Pour sa dernière course avec l'écurie Gresini, l'Italien a fait le forcing pour revenir dans les échappements du Français à l'amorce de l'avant-dernier tour. L'attaque pour la deuxième place est venue très rapidement et Johann Zarco n'a rien pu faire. Dans le dernier tour, l'Italien a pressé son compatriote qui n'a pas cédé. En plus du titre, Francesco Bagnaia a mis la manière avec cette septième victoire de la saison. Si Fabio di Giannantonio, qui devrait prochainement annoncer que son avenir s'inscrit toujours en MotoGP, a coupé la ligne d'arrivée en deuxième position, l'Italien a été sanctionné pour une pression de pneus trop basse, son temps de course étant augmenté de trois secondes. A ce petit jeu, Johann Zarco termine son histoire avec Ducati et Pramac sur une deuxième place et un dernier podium, avant de rejoindre LCR et piloter une Honda, quand Brad Binder monte sur le podium. Diminué par une fièvre et fortement incertain pour cette course, Fabio Quartararo a fait une course sans relief, terminant par une onzième place une saison qui sera à oublier. Les pilotes vont maintenant savourer cette fin d'exercice 2023... avant d'entamer 2024 dès ce mardi avec des essais sur ce même circuit de Valence.

MOTOGP / GRAND PRIX DE VALENCE
Classement final - 27 tours (108,135km) - Dimanche 26 novembre 2023
1- Francesco Bagnaia (ITA/Ducati) en 40'58''535
1- Francesco Bagnaia (ITA/Ducati) en 40'58''535
2- Johann Zarco (FRA/Ducati Pramac) à 0''360
3- Brad Binder (AFS/KTM) à 2''347
4- Fabio di Giannantonio (ITA/Ducati Gresini) à 3''176
5- Raul Fernandez (ESP/Aprilia RNF) à 4''636
6- Alex Marquez (ESP/Ducati Gresini) à 4''708
7- Franco Morbidelli (ITA/Yamaha) à 4''736
8- Aleix Espargaro (ESP/Aprilia) à 8''014
9- Luca Marini (ITA/Ducati VR46) à 9''486
10- Maverick Viñales (ESP/Aprilia) à 10''556$
11- Fabio Quartararo (FRA/Yamaha) à 12''001
...

Classement final du championnat du monde pilotes
1- Francesco Bagnaia (ITA/Ducati) 467 points
2- Jorge Martin (ESP/Ducati Pramac) 428
3- Marco Bezzecchi (ITA/Ducati VR46) 329
4- Brad Binder (AFS/KTM) 293
5- Johann Zarco (FRA/Ducati Pramac) 225
...
10- Fabio Quartararo (FRA/Yamaha) 172
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.