GP des Etats-Unis : Verstappen en impose et sacre Red Bull Racing chez les constructeurs

GP des Etats-Unis : Verstappen en impose et sacre Red Bull Racing chez les constructeurs©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 23 octobre 2022 à 22h46

Pour la 13eme fois de la saison, Max Verstappen s'est imposé à l'occasion d'un Grand Prix des Etats-Unis animés devant Lewis Hamilton et Charles Leclerc. Le Néerlandais permet dans le même temps à son écurie Red Bull Racing de remporter le titre de champion du monde des constructeurs.



Max Verstappen ne pouvait pas rendre un meilleur hommage à Dietrich Mateschitz. Au lendemain du décès du co-fondateur du groupe Red Bull, le Néerlandais est allé chercher la victoire à l'occasion du Grand Prix des Etats-Unis, permettant à l'écurie autrichienne de s'assurer son premier titre constructeurs depuis 2013. Une course qui a démarré par un coup de théâtre concernant Carlos Sainz Jr. Parti de la pole position, l'Espagnol a manqué son envol et cédé la première place à Max Verstappen. A la sortie du premier virage, le pilote Ferrari a vu la Mercedes de George Russell le heurter sur son côté gauche. Reparti dernier à petite vitesse après un tête-à-queue, Carlos Sainz Jr a vu sa course s'achever dès la conclusion du premier tour en raison d'une fuite hydraulique. Un abandon qui a alors rapproché Red Bull Racing du titre constructeurs. Opportuniste lors de cet incident, Lance Stroll s'est installé à la troisième place mais le Canadien a dû vite céder face à George Russell. Sur une piste moins chaude qu'annoncée, les stratégies pneumatiques se sont très vite mise en action et c'est Valtteri Bottas qui a donné le ton dès le 11eme tour. Lewis Hamilton a suivi deux boucles plus tard pour mettre sous pression Max Verstappen, qui a immédiatement couvert pour garder l'avantage. Retardant volontairement son passage par les stands, Charles Leclerc a su tirer les marrons du feu.

Leclerc a su se montrer opportuniste

Remonté de la 12eme à la 6eme place, le Monégasque a pointé juste derrière Max Verstappen après son arrêt puis a profité de la voiture de sécurité déployée à l'issue de la sortie de piste de Valtteri Bottas pour plonger immédiatement dans les stands et perdre un minimum de temps. Le pilote Ferrari s'est alors replacé en quatrième position mais surtout dans la course au podium. Mais, alors que la relance a été effectuée après quatre tours de neutralisation, la voiture de sécurité a fait son retour quand Lance Stroll et Fernando Alonso se sont accrochés à très haute vitesse dans la ligne droite opposée. Alors que le Canadien a immédiatement dû abandonner, l'Espagnol n'est pas passé loin de décoller mais a pu repartir après avoir changé d'aileron avant. Quatre tours plus tard, le drapeau vert a fait son retour et Max Verstappen a parfaitement géré cette phase de course pour conserver la tête devant Lewis Hamilton alors que Charles Leclerc a immédiatement mis sous pression Sergio Pérez pour la troisième place. Après une première tentative au virage 12 lors du 29eme tour, le Monégasque a plongé à l'intérieur la boucle suivante et surpris le pilote Red Bull Racing qui n'a pas pu fermer la porte. Ce Grand Prix des Etats-Unis a basculé au 36eme tour.

Il ne fallait pas énerver Verstappen

Max Verstappen a voulu une nouvelle fois couvrir la stratégie de Lewis Hamilton, qui a passé un deuxième train de pneus durs pour finir la course. En effet, le Néerlandais a vu son arrêt pour chausser des gommes medium s'éterniser pour plus de onze secondes. En plus de perdre la tête du Grand Prix sur cet incident, le champion du monde a vu Charles Leclerc repartir sous son nez et s'emparer provisoirement de la deuxième place. Le pilote Ferrari a alors fait de la résistance pendant trois tours mais n'a rien pu faire face à la vitesse de pointe de son rival. Dès lors, le mors aux dents, Max Verstappen s'est jeté à corps perdu dans une chasse derrière Lewis Hamilton. La jonction a été faite au 49eme tour et le dépassement imparable dès la boucle suivante. Le pilote Mercedes a tenté de donner le change mais a fini par s'avouer vaincu et alors que les deux pilotes étaient sous la menace d'une pénalité pour non-respect des limites de piste. C'est finalement avec cinq secondes d'avance que Max Verstappen s'impose devant Lewis Hamilton quand Charles Leclerc a tenu sa place sur le podium face à Sergio Pérez pour un peu moins de huit dixièmes de seconde. Un résultat qui permet au Monégasque de reprendre la deuxième place du classement du championnat au Mexicain.

Ocon et Gasly ont connu un jour sans

George Russell, qui a été pénalisé de cinq secondes en début de course après son contact avec Carlos Sainz Jr, prend la cinquième place avec le point du meilleur tour en course arraché dans la dernière boucle. Sixième, Lando Norris permet à McLaren de reprendre deux points à Alpine, qui a vu Fernando Alonso déployer un rythme énorme en fin de course pour remonter à la septième position. Sebastian Vettel, qui a été un temps en tête de la course, termine huitième au terme d'une belle bataille avec Kevin Magnussen quand Yuki Tsunoda prend le point de la dixième place. Parti de la ligne des stands après un changement de moteur, Esteban Ocon a tout essayé mais n'a pu faire mieux que onzième quand Pierre Gasly a vécu une course à oublier. S'il a réussi un bon début de course, ça s'est gâté après la deuxième neutralisation quand il a laissé trop d'espace devant lui et a été sanctionné de cinq secondes de pénalité... qui n'ont pas été correctement purgée. A nouveau pénalisé de dix secondes, le futur pilote Alpine prend finalement la 14eme place de ce Grand Prix. Avec les deux titres désormais attribués, la course aux places d'honneur va prendre le devant de la scène dès le week-end prochain au Mexique, où Sergio Pérez voudra sans doute répondre à Charles Leclerc.

FORMULE 1 / GRAND PRIX DES ETATS-UNIS
Classement final - 56 tours (308,405km) - Dimanche 23 octobre 2022
1- Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) en 1h42'11''687
2- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 5''023
3- Charles Leclerc (MCO/Ferrari) à 7''501
4- Sergio Pérez (MEX/Red Bull Racing) à 8''293
5- George Russell (GBR/Mercedes) à 44''815
6- Lando Norris (GBR/McLaren) à 53''785
7- Fernando Alonso (ESP/Alpine) à 55''078
8- Sebastian Vettel (ALL/Aston Martin) à 1'05''354
9- Kevin Magnussen (DAN/Haas) à 1'05''834
10- Yuki Tsunoda (JAP/AlphaTauri) à 1'10''919
11- Esteban Ocon (FRA/Alpine) à 1'12''875
...
14- Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri) à 1'21''763
...

Meilleur tour en course (+1 point) : George Russell (GBR/Mercedes) - 1'38''788 (56eme tour)

Classement du championnat du monde pilotes après 19 Grands Prix (sur 22)
1- Max Verstappen (PBS/Red Bull Racing) 391 points
2- Charles Leclerc (MCO/Ferrari) 267
3- Sergio Pérez (MEX/Red Bull Racing) 265
4- George Russell (GBR/Mercedes) 218
5- Carlos Sainz Jr (ESP/Ferrari) 202
...
8- Esteban Ocon (FRA/Alpine) 78
...
14- Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri) 23
...

Classement du championnat du monde constructeurs après 19 Grands Prix (sur 22)
1- Red Bull Racing 656 points
2- Ferrari 469
3- Mercedes 416
4- Alpine 149
5- McLaren 138
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.