AlphaTauri : De Vries aurait déjà signé

AlphaTauri : De Vries aurait déjà signé©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 30 septembre 2022 à 18h20

Alors que Pierre Gasly serait sur les rangs pour rejoindre Alpine, l'écurie AlphaTauri aurait déjà fait signer son remplaçant, qui serait Nyck de Vries.



Les dernières pièces du puzzle ont semble-t-il bougé. Après l'annonce du départ de Fernando Alonso vers Aston Martin pour y remplacer le retraité Sebastian Vettel puis la validation du contrat d'Oscar Piastri avec McLaren, Alpine est désespérément à la recherche d'un coéquipier pour Esteban Ocon. Si plusieurs pilotes auraient été récemment mis à l'essai par l'écurie française au Hungaroring, tout indique qu'une solution a pu être trouvée via un jeu à plusieurs bandes. Aperçu il y a quelques semaines dans les rues de Graz aux côtés d'Helmut Marko, Nyck de Vries aurait convaincu l'influent conseiller du groupe Red Bull. En effet, selon les informations de Canal+, le pilote néerlandais aurait d'ores-et-déjà signé en faveur de l'écurie AlphaTauri pour 2023 quelques jours après un premier départ convaincant au volant de la Williams. Le champion du monde 2021 de Formule E composerait un duo inédit avec Yuki Tsunoda, récemment confirmé par l'écurie italienne.

Gasly devrait être vite fixé

Nyck de Vries remplacerait ainsi Pierre Gasly, dont la direction serait bien Alpine pour y composer une véritable « équipe de France » aux côtés d'Esteban Ocon au sein d'une écurie française. Le pilote normand sortirait ainsi du giron du groupe Red Bull, au sein duquel il s'est développé depuis de longues années. Mais, avec un horizon très clairement bouché quant à une nouvelle promotion chez Red Bull Racing après un premier passage long de huit mois au début de la saison 2019, Pierre Gasly pourrait avoir l'occasion de s'émanciper et de donner une nouvelle impulsion à sa carrière avec une arrivée chez un constructeur. Une officialisation qui pourrait n'être qu'une question de temps. L'intéressé a confié en amont du Grand Prix de Singapour qu'il devrait avoir « une réponse claire sur (son) avenir d'ici deux ou trois semaines ». Toutefois, avec ces derniers bruits de couloir, tout pourrait être officialisé bien plus rapidement et mettre un terme à une des sagas qui a animé la « silly season » de la F1.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.