Les Bleus y sont presque

 hardy-dessources

Gerald Hardy-Dessources a répondu présent face à l'Espagne. (Reuters)

Une semaine après avoir pris la mesure de l’Espagne, la Lettonie et la Hongrie à Szeged, l’équipe de France a confirmé ses bonnes dispositions face à ces mêmes Espagnols (3-0), vendredi, à Jelgava. Un nouveau succès, le quatrième de rang, qui permet aux protégés de Laurent Tillie de conforter leur fauteuil de leader du groupe F et de toucher du bout du doigt le sésame pour le championnat d’Europe.

Annoncée favorite dans son groupe F de qualifications à l’Euro 2013, l’équipe de France a parfaitement tenu son rang face à l’Espagne, la Lettonie et la Hongrie, le week-end passé à Szeged, et n’a pas tardé à confirmer sa pleine confiance face aux Ibériques (3-0 ; 25-22, 25-21, 25-19), vendredi, à Jelgava. Privés d’Earvin Ngapeth et de Kevin Le Roux, blessés, les Bleus n’ont eu besoin que de trois manches pour venir à bout de leurs adversaires du jour et s’offrir une quatrième victoire de rang dans ces éliminatoires.

Avec douze points pris sur douze possibles, les Tricolores caracolent en tête de la poule et sont bien embarqués pour s’offrir un aller-retour pour le rendez-vous continental au Danemark et en Pologne (20 au 29 septembre 2013). Marien Moreau (14 pts, 5 contres), Gerald Hardy-Dessources (12 pts), Samuele Tuia (11 pts), tous ont répondu présent face au voisin ibérique. Iban Perez (17 pts) a bien tenté de sonner la révolte de ses coéquipiers mais la star de la sélection espagnole n’a pu que s’incliner face à la démonstration de force des Français.

"On a un collectif fort et c'est toute l'équipe qui gagne. Ce soir les garçons ont réalisé un gros travail de service-block-défense: il n'y a pas un ballon qui n'a pas été ralenti. Je crois que c'était un beau match à voir. C'est une marche de plus, il en reste une encore. Demain il faudra gagner, c'est tout", glisse le sélectionneur tricolore sur le site officiel de la FFVB. Un succès face à la Hongrie, samedi, suffirait en effet aux Bleus pour composter leur ticket pour le championnat d’Europe. Rendez-vous est pris.