Nadal, bye-bye Londres

L'Espagnol renonce à Bercy et au Masters. (Reuters)

L'Espagnol renonce à Bercy et au Masters. (Reuters)

Blessé au genou et absent des courts depuis Wimbledon, Rafael Nadal a annoncé ce jeudi qu’il ne disputerait pas le Masters 1000 de Paris-Bercy et le Masters de Londres. "Même si je fais chaque jour des progrès significatifs dans mon rétablissement, je ne suis pas prêt pour retrouver la compétition à l’occasion de ces deux événements", a expliqué l'Espagnol, qui se tourne désormais vers 2013.

On ne reverra donc plus Rafael Nadal sur le circuit ATP cette saison. L’Espagnol, qui soigne un genou meurtri depuis Wimbledon, a officialisé ce jeudi son forfait pour le Masters 1000 de Paris-Bercy et pour le Masters de Londres, rendant complètement illusoire sa participation pour la finale de la Coupe Davis entre l’Espagne et la République Tchèque.

"Je suis très déçu de manquer les deux derniers grands rendez-vous de la saison, à Paris et Londres, même si ce n’est pas véritablement une surprise, a déclaré l'Espagnol dans un communiqué transmis par les organisateurs du tournoi parisien. Même si je fais chaque jour des progrès significatifs dans mon rétablissement, je ne suis pas prêt pour retrouver la compétition à l’occasion de ces deux événements. Je poursuis mon travail de rééducation à Majorque. Je travaille dur. J’espère reprendre très bientôt le chemin de l’entraînement pour revenir le plus vite possible à la compétition."

L’ancien n°1 mondial est donc toujours incapable de fixer une date pour son retour sur les courts. Sera-t-il opérationnel pour l’Open d’Australie en janvier prochain ? Rien n’est encore sûr. On sait que les organisateurs du tournoi d’Acapulco (programmé fin février) ont annoncé que Nadal s’était inscrit pour cette épreuve sur terre battue. L’Espagnol, qui a déjà critiqué le fait qu’il y ait trop de tournois sur ciment (comme l’Open d’Australie), une surface qu’il juge "néfaste" pour les organismes, pourrait décider, pour ménager son genou, de reprendre en douceur, sur l’ocre.

Le forfait de Nadal, qui sera remplacé à Bercy par Thomaz Bellucci, est par ailleurs un coup dur (attendu) pour les organisateurs du tournoi parisien, qui craignent également que Roger Federer ne fasse l’impasse pour se préserver pour le Masters. Pour le Masters, justement, la neuvième place à la Race devient du coup qualificative pour Londres. Elle est actuellement détenue par Janko Tipsarevic, mais le Serbe, éliminé d’entrée à Valence, n’a que 400 points d’avance sur Nicolas Almagro et Richard Gasquet, toujours en lice cette semaine. Quant à Jo-Wilfried Tsonga, son billet pour Londres semble acquis.

Pariez sur le Tennis avec PMU.fr, jusqu’à 170 euros offerts !

en images
Comme un Roc Appliqué Djokovic fan de Monaco Tsonga passe l'obstacle Paire rate la paire