C'est la reprise !

 NFL-Nike

A l'intersaison, la NFL a changé d'équipementier. (Nike)

C’est mercredi soir, avec un match d’ouverture entre les New York Giants et les Dallas Cowboys, que reprend la saison régulière en NFL. Les trente-deux équipes de la ligue ne rêvent que d’une chose: une place au Super Bowl XLVII, qui aura lieu le 3 février 2013 à New Orleans.

LES GRANDES DATES DE LA SAISON
La NFL fera donc son retour le 5 septembre. Habituellement donné un jeudi, le coup d’envoi de cette saison 2012-2013 s’effectuera un mercredi. Un changement de calendrier tout sauf anodin puisqu’il faut remonter à… 1948 pour retrouver la trace du dernier match disputé ce jour-ci de la semaine (les Rams avait écrasé les Lions 44-7). Le patron de la ligue, Roger Goodell, n’a pas voulu faire d’ombre au discours que donnera le lendemain le président américain Barack Obama à la convention nationale des démocrates, organisée à Charlotte. En revanche, la tradition a été respectée concernant les équipes car ce sont bien les champions en titre, les New York Giants, qui seront les premiers à en découdre, dans leur antre du MetLife Stadium face aux Dallas Cowboys.

D’autres affiches ne seront pas à manquer. Le duel entre les Green Bay Packers et les San Francisco 49ers (Week 1, 9 septembre) promet d’être intense. Il faudra aussi voir ce que donneront la défense des Baltimore Ravens face aux New England Patriots (Week 3, 23 septembre) et celle des Pittsburgh Steelers contre les Philadelphia Eagles (Week 5, 7 octobre). La semaine suivante, le match opposant les San Francisco 49ers aux New York Giants devrait également faire des étincelles (Week 6, 14 octobre), au même titre que les rencontres Detroit Lions-Green Bay Packers (Week 11, 18 novembre) et Atlanta Falcons-New Orleans Saints (Week 13, 29 novembre).

La saison régulière se terminera le 30 décembre (Week 17) avec des matches entre équipes de même division (par exemple New York Giants-Philadelphia Eagles, Buffalo Bills-New York Jets ou New England Patriots-Miami Dolphins), histoire que le suspense dans la course aux playoffs soit préservé jusqu’au bout. Il sera ensuite temps pour les franchises qualifiées en phases finales de se bagarrer pour les deux billets menant au Super Bowl XLVII, organisé le 3 février dans l’enceinte du Mercedes-Benz Superdome de La Nouvelle-Orléans. Un évènement qui mettra aux prises le champion de la conférence américaine (AFC) et celui de la conférence nationale (NFC) et qui, vu le show de l’an dernier à Indianapolis, s’annonce encore une fois spectaculaire.

Les frères Manning à la fête ?

BIS REPETITA POUR LES GIANTS ?
Sept mois après leur victoire au Super Bowl XLVI face aux New England Patriots (21-17), les New York Giants remettent leur titre en jeu. Dans le sillage de leur quarterback Eli Manning, les "G-Men" seront parmi les favoris car leur effectif n’a pas énormément changé à l’intersaison, les départs notables de Brandon Jacobs et Mario Manningham ayant été compensés. Mais la franchise de "Big Apple" aura de la concurrence puisque Tom Brady et les Pats auront l’intention de se refaire. Les Green Bay Packers, champions en 2011 et ensuite auteurs d’une belle saison régulière, seront également parmi les prétendants, tout comme les Pittsburgh Steelers. Les San Francisco 49ers devront, eux, confirmer et pourraient se mêler à la lutte avec les Houston Texans, les Philadelphia Eagles voire les Buffalo Bills.

MANNING ET TEBOW, STARS DU MERCATO
Le marché des transferts a démarré en fanfare, en mars dernier, avec l’arrivée à Denver de la superstar Peyton Manning. L’ex-quarterback des Colts, quadruple MVP de la NFL, espère se relancer dans le Colorado après une saison blanche. Les Broncos prient, eux, pour que leur stratège vétéran ne souffre plus d’un cou opéré à plusieurs reprises ces dernières années, lorsqu’il évoluait à Indianapolis. Son transfert ayant obscurci l’avenir de Tim Tebow, ce dernier a décidé de s’envoler pour New York. Mais, malgré des performances miraculeuses la saison dernière, en playoffs notamment, il devra se contenter pour l’instant d’un rôle de doublure aux Jets, où Mark Sanchez a conservé la confiance de son staff malgré un exercice précédent en demi-teinte.

NEW ORLEANS, TOUT SAUF SAINT…
Quel visage pour les Saints ? La tristement célèbre affaire du "Bountygate", un scandale visant plusieurs joueurs de New Orleans qui, l’année de leur titre en 2009, ont reçu des primes pour blesser volontairement certains adversaires, a laissé des traces. En mai dernier, la NFL a notamment décidé de suspendre le linebacker Jonathan Vilma pour l’intégralité de la saison et le defensive end Will Smith pour trois rencontres. Pire, le coaching staff est également touché puisque Gregg Williams, ex-coordinateur défensif, a été suspendu jusqu’à nouvel ordre et Sean Payton, qui n'est ni plus ni moins que l’entraîneur en chef de l’équipe, est privé de toute activité jusqu’à l’issue du prochain Super Bowl, qui aura lieu à… La Nouvelle-Orléans en 2013. Mauvais timing... (Avec Grégory Richard, de RadiOSSA)

Le Sport sur votre mobile
Les rois du pétrole

Les rois du pétrole