Castres-Forestier: "Un peu de jalousie"

Annoncé aux portes de l'équipe de France, mais toujours en attente de la reconnaissance internationale, Yannick Forestier joue de plus de malchance avec cette fracture de l'avant-bras contractée lors de la tournée avec les Barbarians au Japon en juin dernier, qui a privé le pilier gauche du début de saison avec le Castres Olympique. Samedi, Forestier retrouvera les terrains et avec un statut de titulaire à l'occasion de la réception de Biarritz à Pierre-Antoine dans le cadre de la 5e journée du Top 14. Réduit à un simple rôle de spectateur forcément attentif des difficultés autour de l'arbitrage de la mêlée, il note : "Il y a un commandement de moins, mais le temps est tout aussi long que s'il y en avait 4". Mais au sujet des débuts du CO, il avoue surtout : "En étant sincère, j'ai eu un peu de jalousie, même si le mot n'est pas tout à fait exact, avoue le joueur sur ladepeche.fr. Le CO a très bien commencé ce championnat. Dans ces cas-là, on a bien sûr envie de participer et de faire des choses avec l'équipe. D'un point de vue critique, je crois que c'est vraiment très bien. Les recrues se sont bien intégrées au groupe et ont enchaîné de bonnes prestations, cela donne donc une pression supplémentaire. C'est intéressant, sachant qu'il reste toujours du travail à faire". Le XV castrais : Dulin - Garvey, Cabannes, Evans, Andreu - (o) Talès, (m) Teulet - Claassen, Caballero, Bornman - Tekori, Samson - Wihongi, Bonello, Forestier. Remplaçants : Mach, Taumoepeau, Faasalele, Wannenburg, Kockott, Bernard, Martial, Coetzee.