Lille retrouve le sourire

Balmont et Pedretti retrouvent le goût de la victoire. (Reuters)

Balmont et Pedretti retrouvent le goût de la victoire. (Reuters)

Après six matches sans victoire toutes compétitions confondues, Lille a mis fin à son désespoir en s'imposant à domicile contre l'AC Ajaccio (2-0). Face à Valenciennes, le TFC a encore lâché des points à domicile (2-2). Rennes se rassure à Sochaux (1-0), alors que le Stade de Reims, surprenant quatrième, a signé face à Nice (3-1) un quatrième succès d'affilée à Auguste-Delaune.

LILLE - AJACCIO: 2-0
Consulter aussi: Le film du match

Après six matches sans victoire, Lille tient enfin son deuxième succès de la saison, le premier dans son Grand Stade.

Une victoire méritée pour les Nordistes, qui ont pris le jeu à leur compte dès l'entame du match, sans parvenir à faire la différence dans la dernière passe. La première occasion lilloise vient finalement d'un coup de pied arrêté, lorsque Pedretti trouve la barre d'Ochoa sur un coup franc enroulé (32e). Si Ajaccio répond du tac au tac avec une tête trop croisée d'André sur un coup franc de Mutu (38e), c'est finalement Lille qui ouvre logiquement le score grâce à une tête victorieuse de Roux sur un centre de Debuchy (1-0, 41e).

La deuxième mi-temps repart sur les mêmes bases, et les Dogues doublent la mise suite à une reprise de volée croisée de Mendes (2-0, 56e). Le LOSC gère alors tranquillement son avantage, mais aurait pu vivre une fin de match plus compliquée si Landreau n'avait pas gagné son face à face contre Mutu (67e). Le score ne bougera plus, malgré une tentative de Digne (89e) et les hommes de Rudi Garcia s'offrent une victoire salvatrice après deux mois de doute.

Prochains matches: Bordeaux - Lille ; Ajaccio - Bastia

TOULOUSE - VALENCIENNES: 2-2
Consulter aussi: Le film du match

Toulouse revient de loin
Impressionnant tombeur du leader marseillais la semaine précédente, Valenciennes aura presque confirmé ce samedi à l'extérieur. Mais les Nordistes, rejoints en toute fin de match, se contenteront finalement d'un score de parité (2-2) au Stadium de Toulouse, à l'occasion de la 8e levée de L1.

Les locaux sont douchés d'entrée de match. Après l'ouverture du score de Kadir (0-1, 12e), Ahamada, héros lors de la précédente journée, est cette fois-ci seul coupable sur ce coup franc de Sanchez malencontreusement relâché (0-2, 14e). Après ce but gag, les hommes d'Alain Casanova se remettent en ordre de marche mais se heurtent à un immense Penneteau, lequel, à deux reprises (38e, 45e), permet de  valider le break nordiste à la pause.

C'est un tout autre match qui débute au retour des vestiaires, alors que l'inévitable Ben Yedder y va de son 6e but cette saison pour réduire dans un premier temps l'écart (1-2, 55e). Toulouse qui, porté par son Stadium, pousse et voit son forcing récompensé dans les ultimes secondes du temps réglementaire, quand Regattin crucifie Penneteau d'un plat du pied droit salvateur (2-2, 90e). Au classement, les deux formations restent au coude à coude.  Toulouse (7e, 13 points) et Valenciennes (8e, 12 points) peuvent donc continuer de regarder vers les places d'honneur.

Prochains matches:Evian-Thonon-Gaillard - Toulouse ; Valenciennes - Lorient

SOCHAUX - RENNES : 0-1
Consulter aussi: Le film du match

Rennes engrange
Dans ce duel du bas de tableau, le Stade Rennais est venu s'imposer sur la pelouse de Sochaux (0-1), dans une rencontre comptant pour la 8ème journée de Ligue 1. Les Sochaliens retrouvent la zone rouge.

D'entrée, le FC Sochaux met le pied sur le ballon et s'applique à passer par les ailes pour contourner le bloc rennais. Mais malgré sa mainmise sur le jeu, les locaux se font surprendre en contre. Bien décalé sur la droite par Féret, Théophile-Catherine ajuste un très beau centre pour Erding qui trompe Pouplin d'une tête croisée (0-1, 7e). Sonnés, les Lionceaux tentent de réagir mais sans succès : Contout trouve la barre sur un centre manqué (18e) tandis que Roudet bute sur un excellent Costil (22e). Par la suite, le premier acte se limitera à un duel physique sans grand intérêt pour les spectateurs d'Auguste-Bonal.

Au retour des vestiaires, Sochaux tente tant bien que mal de réagir mais c'est sans réussite pour les hommes d'Eric Hély. Entré en jeu, Privat est le seul à solliciter Costil (70e) mais le portier breton est vigilant et repousse le plat du pied de l'attaquant des Jaune et Bleu. De son côté, Rennes se contente du minimum en défendant de façon rugueuse face à une équipe sochalienne incapable de faire la différence dans la zone de vérité. En remportant son premier succès de la saison à l'extérieur, Rennes enchaîne avec une seconde victoire en L1. Si ces trois points font du bien sur le plan comptable, la manière n'a elle pas de quoi rassurer la formation de Frédéric Antonetti.

Prochains matches:Nancy - Sochaux ; Rennes - Montpellier

REIMS - NICE : 3-1
Consulter aussi: Le film du match

Reims au mental
Entre deux équipes du milieu de tableau, les spectateurs ont eu droit à une rencontre très moyenne. Ce Reims / Nice, match de la huitième journée de Ligue 1 ne restera pas dans les annales. Mais il permet à Reims, grâce à sa victoire 3-1, de s'installer encore un peu plus dans la première partie de tableau.

Reims et Nice étaient invaincus depuis la première journée. Ce soir, l'un pouvait poursuivre sa série, l'autre pouvait la stopper. Mais la dynamique rémoise et ses trois victoires consécutives à domicile a encore frappé. Emmenés par un Devaux clairvoyant, les Champenois vont marquer sur leur première occasion. Diego profite d'une passe lumineuse de l'ancien Toulousain pour ouvrir le score (1-0, 16e). Un but puis soixante minutes d'ombre pour les locaux. Le temps pour Diaz de percuter la barre sur coup franc (45e) et pour Cvitanich d'égaliser sur un coup du sort (1-1, 62e).

Les Rémois vont alors réagir et pousser. Un mental en acier qui va leurs offrir trois occasions franches, toutes manquées par Ghilas et Courtet. Finalement, c'est ce dernier, entré en jeu, qui va frapper à deux reprises en fin de match. Il redonne l'avantage d'une frappe spontanée du gauche (2-1, 88e) et accentue l'écart sur un mauvais dégagement adverse (3-1, 93e). Victoire du Stade de Reims au terme d'un match marqué par une faiblesse incroyable dans le jeu mais aussi par une redoutable efficacité des deux côtés: quatre buts ont été inscrits sur cinq frappes cadrées.

Prochains matches:PSG - Reims ; Nice - Saint-Étienne

BASTIA - TROYES : 3-2
Consulter aussi: Le film du match

Bastia à l'arraché
Bastia remporte le duel des mal classés et accessoirement des promus devant Troyes (3-2). Une partie influencée par nombre de décisions contestables de l'arbitre, M. Lesage. Les Corses ont profité de leur supériorité numérique (11 contre 9) pour arracher la victoire dans les dernières minutes.

Le Sporting entre parfaitement dans son match et domine outrageusement son adversaire jusqu'à ouvrir le score sur un but de Rincon contre son camp (17e). Un but qui réveille l'Estac. Marcos s'arrache pour égaliser suite à une tête signée Bahebeck, repoussée par Novaes (24e). Mais la lanterne rouge gâche ses efforts à cause d'une erreur défensive dont profite Modeste (37e).

Au retour des vestiaires, M. Lesage entre en scène, d'abord en accordant un penalty litigieux à Bahebeck, transformé par Marcos pour un doublé égalisateur (49e). Ensuite, l'homme en noir transforme un jaune en rouge direct à l'encontre de Nsakala, coupable d'une légère obstruction sur Maoulida. Le clou du spectacle intervient lorsqu'il accorde un penalty à Bastia et expulse directement Thiago pour une main complètement imaginaire du Troyen dans sa surface. Thuram sauvera bien les siens sur le coup de pied de réparation de Modeste mais, à 9 contre 11 l'Estac cède finalement en fin de match sur une tête de Maoulida (88e). Les joueurs de Furlan n'ont toujours pas gagné en Ligue 1, ceux d'Hantz se donnent de l'air...

Prochains matches:Ajaccio - Bastia ; Troyes - Marseille

BREST - BORDEAUX: 1-1
Consulter aussi: Le film du match

Bordeaux arrache le nul
Maladroits en début de match, Bordeaux conserve son invincibilité en Ligue 1 en obtenant un match nul à Brest. Les Girondins qui ont changé plusieurs fois de système de jeu au cours de la rencontre sont finalement revenus au score sur un but "heureux" de Diabaté. Avec ce résultat, Bordeaux réintègre le groupe des Européens (5e) avant le match de Lorient contre Lyon. Les Bretons, réalistes, ont marqué sur leur seul tir cadré du match et occupent la douzième place au classement.

Tout aurait pu rapidement tourner à l?avantage des Bordelais si Gouffran de près (6e) et Diabaté sur le poteau (8e) n?avaient pas manqué deux énormes occasions. Après ces coups de chaud, Brest réussit à contenir des visiteurs maîtres du ballon mais stériles. Les locaux ouvrent même le score sur un contre formidablement conclu par Ben Basat d?un petit lob (1-0, 37e).

Au repos, les Girondins sont menés et, malgré une deuxième période plus équilibrée en terme de possession, ils reviennent au score sur un tir taclé en glissant de Diabaté sur un centre parfait de Trémoulinas (1-1, 69e). Malgré un arrêt de Thébaux face à Gouffran et une tête sur la transversale de Baysse (88e), le score n?évolue plus et les deux équipes partagent somme toute logiquement les points.

Prochains matches: Lyon - Brest ; Bordeaux - Lille

Retrouvez tous les matches de Ligue 1 en direct vidéo sur votre mobile !

Pariez sur le football avec PMU.fr, jusqu'à 170€ offerts !

dernier match
Le Sport sur votre mobile