Hamilton résiste aux Lotus

Lewis Hamilton s'est imposé en Hongrie. (Reuters)

Lewis Hamilton s'est imposé en Hongrie. (Reuters)

Parti en pole position, Lewis Hamilton a tenu jusqu'au bout pour remporter le Grand Prix de Hongrie, dimanche, sur le Hungaroring. Mais le pilote McLaren a dû résister pendant toute la cours aux assauts des deux pilotes Lotus: Kimi Räikkönen et Romain Grosjean, qui complètent le podium.

L’hymne national britannique qui résonne en Hongrie, ce pourrait être un pied de nez aux Jeux Olympiques puisque ses compatriotes sont encore bredouilles à Londres. Lewis Hamilton le verra sans doute d’un autre œil. Parti de la pole position, le pilote McLaren Mercedes a parfaitement géré un week-end magyar qui le relance complètement dans la course au titre. Une victoire qui le relance et le rassure après trois Grands Prix clairement manqués.

Cette fois, pas de problème pour l’Anglais qui n’a pas gaspillé sa pole position, prenant un envol parfait devant un Romain Grosjean qui a réussi sur le fil à contenir Vettel au premier virage. Lewis Hamilton n’a donc pas eu à se poser de questions, du moins pas encore, s’échappant déjà en tête. Mais à son premier arrêt, Grosjean a pris la tête devant Räikkönen pour un doublé virtuel de Lotus qui n’a tenu que quelques tours. A ce moment de la course, c’est le Français qui tient la dragée haute au champion du monde et sans un souci pendant son arrêt, le pilote Lotus serait sans doute reparti devant (20e).

Lotus tourne autour...

Toujours est-il que le pilote anglais doit composer avec un Romain Grosjean très présent qui, chaussé de gommes tendres, claque le meilleur tour en course et vient lui mettre la pression. Le Français ne parviendra cependant pas à prendre le meilleur et dans son sillage, c’est Kimi Räikkönen qui revient comme une balle (38e). A tel point qu’au terme du deuxième relais, Grosjean, quelque peu gêné par le trafic puis par Alonso, voit son coéquipier chez Lotus ressortir à son niveau (46e), il tente alors de résister mais Iceman ne lâche rien et cravache pour revenir sur les talons d’Hamilton.

Le pilote McLaren, Mercedes qui avait pris une petite avance, voit le Finlandais revenir dans ses roues mais profite pleinement d’un Hungaroring qui ne favorise pas les dépassements pour gérer cette fin de course et remporter une deuxième victoire cette saison. Pour les Lotus, c’est encore raté pour la victoire. Räikkönen grimpe pour la 5e fois sur le podium, Grosjean pour la 3e fois, c’est la deuxième fois qu’il partage les honneurs ensemble après le Grand Prix de Bahreïn. Une performance d’ensemble qui leur permet tout de même de conserver leur place dans le trio de tête au classement des constructeurs.

Le Sport sur votre mobile
en images
Nouvelle tête Caramba, encore raté ! "Cheeeese" Quand t'es dans le désert... Bien battu !
à lire aussi