La succession est ouverte

Sébastien Ogier fait partie des prétendants à la succession de Sébastien Loeb.

Sébastien Ogier fait partie des prétendants à la succession de Sébastien Loeb.

Récent champion du monde, pour la neuvième fois de sa carrière, Sébastien Loeb a annoncé qu'il devrait délaisser le WRC la saison prochaine. La succession du pilote français est donc ouverte avec plusieurs prétendants à la couronne mondiale, comme Jari-Matti Latvala, Mikko Hirvonen et Sébastien Ogier, de retour en 2013.  

Quatre ou cinq rallyes, Sébastien Loeb ne devrait pas en disputer davantage l’an prochain. Sauf à se prendre au jeu, après un départ canon sur le Monte-Carlo et un éventuel enchainement favorable lui ouvrant la perspective d’un dixième titre mondial… De la pure fiction à ce jour. Citroën doit donc préparer l’après-Loeb, en confiant a priori les clefs du championnat à un Mikko Hirvonen qui aura parfaitement rempli son rôle de lieutenant cette saison. Bien que timoré sur asphalte, le Finlandais s’est du reste bien adapté à son nouveau team, se rangeant sagement dans le sillage de son leader au Mexique ou en Argentine et se voyant cruellement privé de victoire au Portugal, pour un embrayage non conforme.

Selon toute logique, le futur quadruple vice-champion du monde (2008, 2009, 2011 et, vraisemblablement, 2012) comptera donc parmi les favoris à la succession du phénomène alsacien. Reste à savoir qui sera son coéquipier, et qui seront ses rivaux… Ni Petter Solberg, ni Jari-Matti Latvala ne semblent pour l’heure fixés chez Ford, si bien qu’un nouveau transfert de l’ovale bleu au double chevron n’est pas à exclure. Le retour de Dani Sordo chez les rouges est également évoqué dans les coulisses du WRC, l’Espagnol et le Norvégien suscités ayant le grand avantage de déjà connaître la maison…

Encore un Sébastien ?

Qu’ils courent sous la bannière de Citroën, Ford ou Mini, pour ce qui est du Cantabre, ces trois hommes, en plus de Hirvonen, feront figures de prétendants au titre en l’absence de Sébastien Loeb. Le nouveau protégé du team de Satory, le Belge Thierry Neuville, ayant lui beaucoup de chemin à parcourir encore pour s’inviter dans ce cercle. Un cercle que pourrait en revanche grossir Sébastien Ogier, si toutefois sa Polo WRC, en développement cette année, venait à se montrer à la hauteur. Au volant de sa Fabia S2000 cette saison, le Gapençais a parfois réalisé quelques prouesses, et s’impose comme la relève française dans le championnat du monde des rallyes. En attendant la jeune génération.

A 28 ans, le champion du monde junior 2008, n’est en effet plus un perdreau de l’année. Et la Fédération française du sport automobile, soucieuse d’assurer une certaine continuité derrière l’hégémonique Loeb, tâche de pérenniser son vivier. Les Sébastien Chardonnet, Stéphane Consani et Quentin Gilbert, soutenus par la FFSA lors du rallye d’Alsace, incarnent cet avenir prometteur. Le premier en particulier, lui qui s’est offert son premier top 10 WRC à Haguenau, le week-end dernier. "Il est intelligent, il apprend vite. La relève française après Loeb, c'est d'abord Sébastien Ogier. Mais à 24 ans, Chardonnet a l'avenir devant lui. Il faut maintenant qu'il roule pour gagner en expérience", dixit son parrain dans le milieu du rallye, Daniel Elena. La Marseillaise pourrait finalement rester l’hymne du WRC dans les années à venir…