WTA : Osaka héroïne de manga

WTA : Osaka héroïne de manga©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 30 novembre 2020 à 11h24

Naomi Osaka, troisième joueuse mondiale, va incarner le personnage principal d'un manga qui sera publié dans un magazine japonais à partir de fin décembre.

 

Lauréate de son troisième tournoi du Grand Chelem en septembre à New York, où elle avait dominé Victoria Azarenka en finale (1-6, 6-3, 6-3) et s'était aussi beaucoup engagée dans la lutte contre le racisme, Naomi Osaka (23 ans) prépare actuellement la prochaine saison, même si personne ne sait aujourd'hui exactement quand elle pourra débuter. L'Open d'Australie, qu'elle a remporté l'an dernier, ne devrait ainsi pas commencer avant le mois de février. En attendant de connaître son programme de reprise, la Japonaise a fait l'actualité pour une toute autre raison dimanche. Elle a confirmé sur Twitter qu'elle allait devenir l'héroïne d'un nouveau manga, publié dans un magazine destiné aux adolescentes. 

Supervisée par sa grande sœur, Mari Osaka, cette nouvelle série est intitulée «Unrivaled Naomi Tenka-ichi» («Naomi sans égale»), et elle paraîtra fin décembre dans mensuel Nayakosi, un magazine qui est dédié au shojo, ces mangas qui ciblent un public féminin, adolescent ou jeune adulte. Et ce manga est dessinée par des sœurs jumelles, sous le nom de plume de Futago Kamikita. "C'est très excitant pour ma soeur et moi, car lire des mangas et regarder des dessins animés quand nous étions petites est quelque chose qui nous a vraiment rapprochées", a écrit dimanche sur le réseau social à l'oiseau bleu la troisième joueuse mondiale. Très populaire au pays du Soleil Levant, Osaka, métisse nippo-hawaïenne qui vit aux Etats-Unis depuis son enfance, avait été représentée l'an dernier en personnage de dessin animé dans une publicité de Nissin, l'un de ses principaux sponsors. Mais la réclame avait finalement été retirée devant la polémique suscitée. Car la société de nouilles instantanées avait été accusée d'avoir sciemment blanchi la peau de la championne. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.