Kyrgios fait un don pour régler une affaire judicaire

Kyrgios fait un don pour régler une affaire judicaire©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le samedi 05 novembre 2022 à 14h17

Visé par la plainte d'une spectatrice qu'il avait accusée d'être ivre lors de la finale du dernier Wimbledon, Nick Kyrgios a fait un don à une œuvre de charité choisie par la plaignante.


Elle s'appelle Anna Palus. C'est une avocate polonaise et elle assistait le 10 juillet dernier à la finale de Wimbledon, un mois après avoir assisté à celle de Roland-Garros. La jeune femme est devenue « célèbre » lorsque, en pleine finale sur le gazon londonien entre Novak Djokovic et Nick Kyrgios, le joueur australien a demandé à l'arbitre, le Français Renaud Lichtenstein, de l'expulser du court. « Elle me distrait alors que je suis en finale de Wimbledon. Il n'y a pas d'autre occasion plus importante. Tu ne m'as pas cru et puis elle a recommencé, ça m'a presque coûté le match. Pourquoi est-elle toujours là ? Elle est ivre jusqu'à la tête... Elle me parle au milieu du jeu, qu'est-ce qui est acceptable ? Je sais exactement qui c'est, c'est celle avec la robe, celle qui a l'air d'avoir bu environ 700 verres, mec », avait dit Kyrgios.

L'affaire est close

Anna Palus avait alors été priée de sortir quelques temps, avant d'être autorisée à revenir. Après avoir avoué qu'elle avait bu « deux verres », elle a décidé de porter plainte pour diffamation contre le tennisman. Mais ce samedi, près de quatre mois plus tard, Nick Kyrgios a fait savoir que cette affaire était désormais close : « Le 10 juillet 2022, lors de la finale masculine de Wimbledon, j'ai dit à l'arbitre qu'une fan, que je sais maintenant être Anna Palus, me distrayait pendant le match, croyant qu'elle était ivre. J'accepte que cette croyance soit erronée et je m'en excuse. Pour faire amende honorable, j'ai fait don de 20 000 £ (22 800€) à la Great Ormond Street Hospital Charity, une organisation caritative choisie par Mme Palus. Je ne commenterai plus cette affaire. » Le joueur de 27 ans, qui a stoppé sa saison en raison d'une blessure au genou début octobre, alors qu'il venait de disputer les quarts de finale de l'US Open et pouvait rêver du Masters, va pouvoir se concentrer sur la préparation du début de saison 2023, où il sera très attendu dans son pays.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.