Roland-Garros (F) : La tenante du titre Krejcikova absente ?

Roland-Garros (F) : La tenante du titre Krejcikova absente ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 12 mai 2022 à 10h12

Victorieuse de la dernière édition, Barbora Krejcikova (26 ans) pourrait ne pas défendre son titre à Paris. Absente des courts depuis le 23 février dernier, la Tchèque a encore déclaré forfait, pour le tournoi de Strasbourg, qu'elle avait également remporté la saison dernière. Difficile d'imaginer dans ces conditions qu'elle pourrait disputer Roland-Garros.


Et si Krejcikova manquait Roland-Garros ? La saison dernière, elle avait déjoué tous les pronostics en soulevant le trophée alors qu'elle ne participait au tournoi que pour la troisième fois et n'avait jamais fait mieux qu'un huitième de finale. Cette année, Barbora Krejcikova pourrait briller par... son absence. La championne tchèque de 26 ans n'a en effet toujours pas rejoué depuis sa défaite sèche (6-3, 6-2) au deuxième tour à Doha face à Jelena Ostapenko le 23 février dernier. Les supporters de la numéro 2 mondiale attendaient donc impatiemment de connaître la liste des joueuses inscrites à Strasbourg, traditionnelle ultime répétition grandeur nature pour Roland-Garros à une semaine du jour J. Les fans de Krejcikova espéraient évidemment que leur protégée apparaîtrait parmi cette liste. Malheureusement pour eux, ce n'est pas le cas. Une fois de plus, la Tchèque ayant créé la sensation sur la terre battue de la Porte d'Auteuil en juin dernier a déclaré forfait pour le rendez-vous. "Suite à sa blessure contractée à Doha, Barbora Krejcikova a préféré s'absenter à Madrid et à Rome pour faire sa rentrée à Strasbourg et préparer au mieux Roland-Garros, mais malheureusement, toujours souffrante, elle privilégie la prudence et se retire ainsi des Internationaux de Strasbourg 2022", ont indiqué les organisateurs dans leur communiqué.

L'espoir demeure, mais il semble faible

La Tchèque ne défendra donc pas en Alsace son titre obtenu l'année dernière avant de récidiver à Paris lors d'une période durant laquelle elle avait donné le sentiment d'être invincible (elle avait aligné quinze victoires), même si Maria Sakkari, en demi-finales à Roland-Garros, battue 9-7 uniquement au troisième set, avait été tout près de faire chuter la future lauréate. Le raccourci est vite fait. Comment en effet imaginer que Krejcikova, à l'arrêt depuis près de trois mois, et qui ne fera donc pas son retour la semaine prochaine à Strasbourg, alors qu'elle pouvait rêver de réaliser le doublé, pourrait être de la partie à Paris dans moins de dix jours (le tournoi débutera le 22 mai prochain) ? Amélie Mauresmo, nouvelle patronne du tournoi du Grand Chelem de la capitale, espère évidemment que, là encore, la native de Brno fera mentir tous les pronostics qui en font avant l'heure l'une des principales absentes. Mais cela semble peu probable. Seul motif d'espoir : il y a quelques heures, sur son compte Instagram, Krejcikova a posté une photo d'un court sur terre battue agrémenté d'un cœur qui en dit long sur combien sa surface préférée lui manque. Un manque qui pourrait se prolonger quelques semaines supplémentaires. Et donc priver Krejcikova de ses retrouvailles avec Roland-Garros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.