Première pour Collins à Paris

Première pour Collins à Paris©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 06 octobre 2020 à 13h09

Le dernier huitième de finale du tableau féminin, ce mardi, a vu Danielle Collins valider le premier billet de sa vie pour un quart de finale à Paris, aux dépens de la Tunisienne Ons Jabeur.

Danielle Collins (26 ans) en quarts de finale dans un tournoi du Grand Chelem, acte II. Près de deux ans après avoir déjà atteint ce stade de la compétition, à l'occasion de l'édition 2019 de l'Open d'Australie, Danielle Collins aura le plaisir, de retrouver le goût d'un quart de finale, mais à Roland-Garros cette fois, jeudi face à sa compatriote Sofia Kenin, tombeuse lundi de la dernière Française en lice Fiona Ferro. Cette même Collins qui n'avait encore jamais fait mieux qu'un 2eme tour sur la terre battue parisienne, l'année dernière (défaite sèche contre la future lauréate Ashleigh Barty) a validé son billet pour les quarts ce mardi en s'imposant en trois sets (6-4, 4-6, 6-4) aux dépens d'Ons Jabeur lors d'un match étrange qui aurait dû se disputer la veille mais que la pluie avait finalement différé d'un jour. Pendant un set et demi, la 57eme mondiale battue aux portes de la finale par Petra Kvitova à Melbourne, a marché sur la Tunisienne devenue en janvier dernier là aussi lors de l'Open d'Australie la première joueuse africaine et issue d'un pays arabe à atteindre les quarts de finale dans un tournoi du Grand Chelem.

A 6-4, 3-0, Collins relance Jabeur...



A la surprise générale, à 6-4, 3-0 en sa faveur, Collins, qui n'avait rien raté pendant cinquante minutes, a coincé subitement. Jabeur en a profité pour recoller à une manche partout, avant de se retrouver de nouveau distancée par son adversaire. Aussi décousue que le match tout entier, cette dernière manche a pourtant vu la Tunisienne classée au 35eme rang mondial revenir encore à hauteur en exploitant une nouvelle baisse de régime de l'Américaine. Mais pas très longtemps, et après avoir commis sa seule double-faute de la partie puis envoyé un dernier coup-droit, qui semblait pourtant facile, directement dans le filet, Jabeur a définitivement lâché prise. Après sa performance de Melbourne, la native de Ksar Hellal (Tunisie), visiblement aussi douée au football qu'au tennis, rêvait de refaire le même coup à Roland-Garros. C'est raté. Et c'est donc Collins qui aura l'honneur de vivre une grande première dans deux jours. Avec la numéro 7 mondiale en face, elle s'attaquera toutefois à un gros morceau.


ROLAND-GARROS (Paris, France, Grand Chelem, terre battue, 42 661 000€)
Tenante du titre : Ashleigh Barty (AUS)

Quarts de finale
Swiatek (POL) - Trevisan (ITA, Q)
Svitolina (UKR, n°3) - Podoroska (ARG, Q)
Collins (USA) - Kenin (USA, n°4)
Kvitova (RTC, n°7) - Siegemund (ALL)

Huitièmes de finale
Swiatek (POL) bat Halep (ROU, n°1) : 6-1, 6-2
Trevisan (ITA, Q) bat Bertens (PBS, n°5) : 6-4, 6-4
Svitolina (UKR, n°3) bat Garcia (FRA) : 6-1, 6-3
Podoroska (ARG, Q) bat Krejcikova (RTC) : 2-6, 6-2, 6-3

Collins (USA) bat Jabeur (TUN, n°30) : 6-4, 4-6, 6-4
Kenin (USA, n°4) bat Ferro (FRA) : 2-6, 6-2, 6-1
Kvitova (RTC, n°7) bat Zhang (CHN) : 6-2, 6-4
Siegemund (ALL) bat Badosa (ESP) : 7-5, 6-2

Vos réactions doivent respecter nos CGU.