Kasatkina, expéditive, retrouve les quarts quatre ans après

Kasatkina, expéditive, retrouve les quarts quatre ans après©Panoramic, Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 30 mai 2022 à 12h41

Quatre ans après avoir déjà atteint les quarts de finale, Daria Kasatkina (25 ans), impressionnante depuis le début de la saison sur terre battue, fait de nouveau partie des huit dernières joueuses encore en course. Lundi, la Russe, 20eme mondiale, n'a fait qu'une bouchée de l'Italienne Camila Giorgi (6-2, 6-2). Elle affrontera sa compatriote Veronika Kudermetova pour une place dans le dernier carré.

Daria Kasatkina (25 ans) quatre ans après. Quart de finaliste en 2018 (défaite contre Sloane Stephens, son meilleur résultat en carrière à Paris), la joueuse russe s'est de nouveau hissée à ce stade du tournoi, ce lundi après avoir balayé (6-2, 6-2 en 1h22 de jeu) Camila Giorgi lors de la suite des huitièmes de finale du tableau féminin. Kasatkina, sortie au troisième tour l'année dernière et qui n'avait pas dépassé le deuxième tour lors des deux éditions précédentes (en 2019 et 2020), s'est de nouveau montré très impressionnante. La 20eme mondiale, qui n'a toujours pas perdu de set cette année sur la terre battue de la Porte d'Auteuil, a passé à la moulinette l'Italienne classée dix rangs derrière elle au classement (30eme) au même titre qu'elle n'avait déjà laissé aucune chance à ses trois adversaires précédentes : l'Américaine Shelby Rogers (6-3, 6-2), la Mexicaine Contreras Gomez (6-0, 6-3) et la Tchèque Sramkova, à qui le rouleau compresseur russe qu'est Kasatkina depuis le début de la quinzaine n'avait laissé que deux jeux (6-2, 6-0).

Le rouleau compresseur Kasatkina



Comme lors de ses trois premiers matchs, la demi-finaliste du tournoi de Rome, programmé juste avant Roland-Garros, a tout de suite pris son adversaire à la gorge. Et ce dans les deux sets, qui ont vu la native de Togliatty distancer immédiatement  l'Italienne. Giorgi, sortie d'entrée lors des trois derniers tournois qu'elle avait disputés (Stuttgart, Madrid et Rome), avait pourtant montré en réussissant l'exploit d'éliminer Aryna Sabalenka, 7eme mondiale, qu'elle allait mieux et que ce n'est pas Daria Kasatkina qui lui ferait peur. La Russe a pourtant terrassé l'Italienne, corrigée lundi aux portes des quarts, la faute notamment aux points donnés à la pelle par Giorgi à son bourreau (37 fautes directes). Et c'est donc Kasatkina, victorieuse là de son dixième match sur les treize qu'elle a joués cette saison sur terre battue, qui sera opposée pour une éventuelle première demi-finale dans le tournoi à sa compatriote Veronika Kudermetova. Mal embarquée face à Madison Keys, qui avait remporté aisément la première manche, la Russe n'a plus laissé que des miettes ensuite à l'Américaine (1-6, 6-3, 6-1 en 1h44 de jeu). La 29eme mondiale disputera son premier quart de finale à Roland-Garros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.