Djokovic s'attend à un gros duel contre Nadal

Djokovic s'attend à un gros duel contre Nadal©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le jeudi 10 juin 2021 à 10h00

Qualifié pour les demi-finales de Roland-Garros, Novak Djokovic retrouvera Rafael Nadal. Un sacré défi attend, encore une fois, le numéro un mondial.



Un classique. Ce vendredi, le Serbe Novak Djokovic, numéro un mondial et tête de série n°1, retrouvera l'Espagnol Rafael Nadal, 3eme joueur mondial et tête de série n°3, à l'occasion des demi-finales de Roland-Garros. Il s'agira du 58eme duel entre les deux hommes, le 9eme du côté de la Porte d'Auteuil. Au niveau des bilans, du côté des Internationaux de France, large avantage, évidemment, à l'Espagnol. En effet, le Serbe n'a triomphé contre le maître des lieux qu'à une seule petite reprise. C'était alors en 2015. Une autre époque, surtout quand on se rappelle du score de l'an dernier. A l'occasion de la finale de l'édition 2020, Rafael Nadal avait alors largement battu son adversaire, en trois petites manches (6-0, 6-2, 7-5).

« L'an dernier, il a dominé la finale contre moi »

Présent en conférence de presse, Novak Djokovic a rappelé qu'un autre joueur a également battu le Majorquin, dans son jardin : « Je ne suis pas le seul. Robin Soderling l'a aussi battu. Oui, c'est le seul, effectivement. Il n'y en a pas beaucoup qui ont gagné contre lui sur ce terrain. De toute évidence, c'est une demi-finale, qui était pas mal prévue. Beaucoup de gens avaient dit que c'était une possibilité. On se retrouve à nouveau face à face. On s'est battu sur ce court, année après année. L'an dernier, il a dominé la finale contre moi. De toute évidence les conditions seront différentes vendredi de ce qu'elles étaient en finale l'année dernière. J'espère que je pourrai jouer à un niveau plus élevé que celui notamment des deux premiers sets de l'an dernier. La qualité et le niveau de tennis que j'ai joués depuis trois ou quatre semaines sur la terre battue à Rome, Belgrade et ici me permettent d'avoir des sensations et un ressenti positif pour ce match. Je pense que je peux le gagner, sinon je ne serais pas ici. Et on va avoir une jolie bataille. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.