Thomas, la nageuse universitaire transgenre qui écrase tout aux USA

Thomas, la nageuse universitaire transgenre qui écrase tout aux USA©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 05 janvier 2022 à 19h48

La natation américaine est peut-être en train d'assister à l'avènement d'un phénomène, en la personne de Lia Thomas. Agée de 22 ans et devenue fille en 2019, elle affole les chronos et suscite de nombreuses réactions.



Aux Etats-Unis, la nageuse transgenre Lia Thomas provoque de plus en plus de polémique. Agée de 22 ans, elle était un garçon et s'appelait Will en 2019, lorsqu'elle a décidé de changer de sexe. Après avoir attendu un an pour retourner dans les bassins, puisque le règlement américain stipule que c'est la période nécessaire afin que le traitement fasse effet pour la disparition totale de testostérone, elle écrase désormais les compétitions universitaires et bat des records. L'intéressée se défend (pour Le Parisien) : "Chaque sport doit établir ses propres critères pour savoir ce qui constitue un avantage déloyal. Tout le monde doit pouvoir concourir dans la catégorie dans laquelle il se sent le mieux, à moins qu'il y ait un avantage déloyal avéré."

Certains parents ont même envoyé une lettre à la NCAA, l'instance dirigeante du sport universitaire aux Etats-Unis, afin de lui interdire l'accès aux compétitions, dénonçant notamment une "injustice" et "l'arrogance" de la nageuse. Invitée à s'exprimer sur son choix initial, celle-ci se souvient : "J'ai compris que j'étais trans à l'été 2018. Il y avait beaucoup d'incertitudes, nous sommes dans une zone très conservatrice et je ne savais pas ce que je serais capable de faire, si je pourrais continuer à nager. J'étais très mal à l'aise, je me sentais prisonnière de mon corps. Je n'étais pas en phase avec moi-même. J'ai donc décidé qu'il était temps de débuter ma transition." Au mois de décembre, elle s'est emparée des meilleurs temps de la saison universitaire US sur 200 et 1 650 yards, soit environ 200 et 1 500 m.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.