Patinage artistique : Malinin, un quadruple axel pour l'histoire

Patinage artistique : Malinin, un quadruple axel pour l'histoire©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 16 septembre 2022 à 16h48

Jamais un quadruple axel n'avait été réussi en compétition. Tenté (et raté) pour la première fois seulement aux Jeux de Pékin, cette année, cette figure vient bel et bien d'être placée par Ilia Malinin aux Etats-Unis. Un exploit prodigieux.



Une page du patinage artistique s'est tournée aux Etats-Unis, dans la nuit de mercredi à jeudi à Lake Placid. Sans les réseaux sociaux et la couverture désormais totale de chaque moment de sport, même assez confidentiel, le quadruple axel d'Ilia Malinin n'aurait assurément pas eu la même répercussion il y a 20 ou 30 ans. Peut-être même n'en aurions-nous jamais appris l'existence... Mais voilà, le jeune Américain de 17 ans vient bel et bien de réussir cette figure pour la première fois en compétition, lors de l'US International Classic. Il s'agissait du seul quadruple saut à n'avoir encore jamais été validé officiellement, cet axel si ardu puisqu'il exige un demi-tour supplémentaire. Aux derniers Jeux de Pékin, le double champion olympique Yuzuru Hanyu avait notamment échoué.

Vous ne serez pas surpris d'apprendre que Malinin s'est imposé avec un total de 257,27 points, devant le Français Kevin Aymoz (236,17). Fils d'un ancien couple patineur de haut niveau, originaire du Kazakhstan mais installé aux Etats-Unis avant la naissance du rejeton, ce dernier n'est pas le premier venu puisqu'il a déjà été sacré champion du monde juniors au mois d'avril. De là à réussir une telle déflagration à même pas 18 ans et avec un visage encore si poupon... Huitième des Mondiaux seniors à Montpellier, en mars, il n'était pas passé loin d'une première participation olympique, mais son compatriote Jason Brown avait finalement été sélectionné. On ne prend pas un grand risque, a priori, en affirmant qu'il devrait être du prochain rendez-vous en 2026, à Turin. Et même de bien d'autres par la suite...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.