Top 14 (J2) : Facile victoire de Toulouse face à Toulon

Top 14 (J2) : Facile victoire de Toulouse face à Toulon©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 12 septembre 2021 à 22h55

Pour son premier match à domicile de la saison, Toulouse a très nettement pris le meilleur sur Toulon en clôture de la 2eme journée du Top 14 (41-10) et s'installe en tête du championnat.



Toulouse démarre la saison comme il a terminé la précédente. Après avoir confirmé son ascendant sur La Rochelle en ouverture, les joueurs d'Ugo Mola ont fait passer une bien mauvaise soirée à une équipe de Toulon remaniée. Toutefois, sur la pelouse d'un Stade Ernest-Wallon plein comme un œuf, ce sont les Varois qui se sont montrés ambitieux d'entrée mais sans parvenir à concrétiser. A la conclusion d'une action initiée par un jeu au pied pour lui-même de Louis Carbonel puis un relais de Sergio Parisse, Atila Septar s'est montré trop maladroit pour aplatir ce qui aurait été le premier essai de la rencontre dès la 3eme minute. Dans la foulée, le buteur du RCT a débloqué le compteur de son équipe à 10 mètres face aux poteaux, bonifiant une faute toulousaine dans un ruck. Mais, à ce moment de la rencontre, les joueurs de Patrice Collazo ne savaient pas qu'ils ne marqueraient pas de points avant un long moment. En effet, à la maladresse est venue s'ajouter l'indiscipline. Pour une charge coude en avant sur Lucas Tauzin, Mike Sosene-Feagai est passé tout près du carton rouge. Sans angle de caméra permettant de voir si le coup était directement au niveau du visage, l'arbitre de la rencontre a fait preuve de retenue et n'a sorti que le carton jaune contre le talonneur toulonnais. Une infériorité numérique qui aura été immédiatement exploitée par les Toulousains. Jouant la pénalité en touche, ces derniers ont mis en place un ballon porté après la prise de balle de Richie Arnold. En sortie de ce maul, Selevasio Tolofua est allé aplatir en coin le premier essai de la rencontre.

Toulouse en lice pour le bonus en 30 minutes

Après avoir manqué la transformation, Thomas Ramos n'a pas connu plus de réussite au quart d'heure de jeu avec une pénalité à 40 mètres face aux poteaux manquée. L'international tricolore s'est toutefois repris deux minutes plus tard pour corser l'addition. C'est alors que la maladresse toulonnaise a une nouvelle fois fait parler d'elle. A l'attaque, les joueurs du RCT ont perdu le ballon dans la moitié de terrain toulousaine. Ce qui a permis à Ramos de faire apprécier sa pointe de vitesse pour le deuxième essai de sa formation. A peine six minutes plus tard, Zack Holmes a parfaitement lu une passe de Jules Danglot près de son en-but. Résistant au retour de Gervais Cordin, le centre toulousain a aplati l'essai qui a mis son équipe sur les rails pour le bonus offensif dès la demi-heure de jeu et qui a offert un avantage de 17 points à la pause. Au retour sur la pelouse, les velléités de retour du RCT se sont heurtées à l'indiscipline varoise. Ayant retenu François Cros par le maillot, Brian Alainu'uese a vu l'arbitre de la rencontre sortir le carton jaune. Même causes, mêmes conséquences... Sur la pénalité, les Toulousains ont choisi la touche qui a ouvert la porte à un ballon porté. Le pack toulonnais n'a pas résisté et Alban Placines a pu aplatir en force. Sept minutes après la reprise, Louis Carbonel a eu l'opportunité de réduire l'écart sur pénalité mais le buteur du RCT n'a pas trouvé la cible à 35 mètres sur la droite.

Toulon a pu sauver l'honneur

Avec le score largement acquis, le banc toulousain a décidé de commencer la revue d'effectif avec l'entrée en lice d'Anthony Jelonch. L'ancien joueur de Castres, capitaine du XV de France lors de la tournée estivale, a fait sa première apparition avec le Stade Toulousain. Et il a rapidement eu une raison de se réjouir avec le cinquième essai de sa nouvelle formation. A la suite d'un ballon porté, le jeu de Toulouse a pu se déployer avec Romain Ntamack qui a ouvert au pied pour Matthis Lebel. Ce dernier, tout en puissance, est allé aplatir en coin pour dépasser la barre des 30 points d'avance. Le match est alors entré dans un faux-rythme ne permettant pas aux deux équipes de faire bouger le tableau d'affichage. Ce n'est qu'à six minutes du terme que Peato Mauvaka a une nouvelle fois fait se lever le public du Stade Ernest-Wallon. Sur son propre lancer, le talonneur a profité d'une bonne combinaison entre Rory Arnold et François Cros pour s'échapper le long de la ligne de touche et aplatir en coin. Avec l'énergie du désespoir, les Toulonnais ont tout donné dans les dernières minutes afin de sauver l'honneur. Thomas Ramos étant renvoyé au vestiaire avec un peu d'avance après un plaquage sans ballon sur Danglot, la défense toulousaine s'est retrouvée affaiblie et, après une pénalité jouée à la main, Lopeti Timani est allé aplatir en force l'essai toulonnais. Une dernière action qui restera une péripétie pour une équipe de Toulouse conquérante et qui s'impose très facilement (41-10). Une victoire bonifiée qui permet au champion de France de s'installer seul en tête du Top 14 avec un point d'avance sur le Racing 92 et Castres.

TOP 14 / 2EME JOURNEE
Samedi 11 septembre 2021
Clermont - Castres : 30-34
Montpellier - Brive : 39-17
Pau - Lyon : 21-17
Perpignan - Biarritz : 33-20
Bordeaux-Bègles - Stade Français Paris : 37-10
21h05 : Racing 92 - La Rochelle

Dimanche 12 septembre 2021
Toulouse - Toulon : 41-10

Vos réactions doivent respecter nos CGU.