Challenge Cup (XIII) : Les Dragons Catalans confirment leur bon début en Super League

Challenge Cup (XIII) : Les Dragons Catalans confirment leur bon début en Super League©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 10 avril 2021 à 23h12

C'est reparti, depuis la fin du mois de mars, pour les Dragons Catalans. Fière représentante du rugby à XIII français en Super League, l'équipe de Perpignan continue d'avancer en dépit du contexte sanitaire très compliqué.

Parmi les récentes reprises, les Dragons Catalans ont remis le couvert pour leur saison de Super League. Au sortir d'un exercice 2020 rendu particulièrement compliqué par le Covid, forcément plus contraignant pour la seule franchise étrangère d'un championnat quasiment anglais à 100% (Toronto, avec Sonny Bill Williams, a dû déclarer forfait). Et pourtant, les Dragons s'étaient brillamment hissés jusqu'en demi-finales, au mois de novembre ! Quelques mois plus tard, après deux victoires lors des deux premières journées, c'était le début samedi de la campagne de Challenge Cup.

Et les Dracs, qui misent sur un grand rajeunissement cette année, ont enchaîné avec une nouvelle victoire - à nouveau outre-Manche - face à Wakefield (6-26), ce qui leur permet de se qualifier pour les quarts de finale de cette compétition remportée en 2018 dans le temple de Wembley. Ce match, samedi, devait normalement avoir lieu à Perpignan. Mais il a été délocalisé en Angleterre à la demande de la BBC, qui a voulu en faire une de ses affiches.

"C'est bien s'ils pensent qu'on attirera beaucoup de téléspectateurs, estimait le manager Steve McNamara avant la partie. Ils ont le droit de choisir, ils versent beaucoup d'argent pour nous diffuser. Ils veulent aussi mettre en lumière les jeunes joueurs en cette année de Coupe du Monde, et on en reverra certains avec l'équipe de France." "On n'a encore rien gagné", calmait de son côté l'entraîneur Thomas Bosc, légende du club, avant la rencontre (pour L'Indépendant). "On ne veut plus connaître de trou d'air", suivait le capitaine Benjamin Garcia. En effet, les Dragons restaient sur un succès in extremis lors de leur deuxième journée de Super League chez les Robins (28-29) alors qu'ils menaient 28-4. L'exigence qui monte de plusieurs crans, c'est là encore un bon signe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.