Barbarians Britanniques : Vakatawa affirme ne rien craindre avant son retour sur le terrain

Barbarians Britanniques : Vakatawa affirme ne rien craindre avant son retour sur le terrain©Media365

Mathieu Warnier, Media365, publié le jeudi 10 août 2023 à 14h35

Confirmant dans un entretien au quotidien L'Equipe son retour sur les terrains avec les Barbarians Britanniques dès ce week-end, Virimi Vakatawa a assuré avoir gardé cette idée dans son esprit depuis un an et ne pas avoir la moindre peur.



Virimi Vakatawa a mis fin au suspense. Alors que le site anglophone RugbyPass a annoncé le retour de l'ancien international français sur les pelouses dès ce dimanche avec les Barbarians Britanniques contre les Samoa à Brive, l'intéressé a profité d'un entretien accordé au quotidien L'Equipe pour confirmer l'information. En effet, l'interdiction de jouer décidée par la Commission Médicale de la Ligue Nationale de rugby (LNR) après la découverte d'une anomalie cardiaque ne concerne que les compétitions hexagonales. Interrogé sur son état d'esprit avant ce qui sera son premier match depuis plus d'un an, le natif de Rangiora se montre très clair. « Je n'ai pas peur », a-t-il affirmé en ajoutant avoir toujours eu dans un coin de la tête l'idée de reprendre sa carrière là où elle s'était abruptement arrêtée. « Il y a un an, ça avait été très dur de faire cette annonce parce que, au fond de moi, je n'étais pas du tout inquiet, a confié Virimi Vakatawa. Il n'y avait pas de panique. J'ai dit que c'était fini, mais je savais que le rugby, pour moi, ça n'était pas fini. »

Vakatawa : « J'ai gardé cette confiance en moi »

Cette rencontre avec les Barbarians Britanniques pourrait être le premier pas vers un retour à temps plein de l'ancien international français sur les terrains en dehors de l'Hexagone. En tout cas, l'intéressé s'y prépare avec une reprise de l'entraînement effectuée lors d'un séjour dans sa famille, aux Fidji. « Mais pas en France puisque c'est la règle... », s'est-il toutefois lamenté. La proposition émanant de Pat Lam, manager des Bristol Bears et des Barbarians Britanniques, est arrivée à point nommé. « J'ai gardé cette confiance en moi, je n'ai pas baissé la tête, même après l'annonce, j'ai continué à m'entraîner et jusqu'à maintenant je ne perçois pas de signes qui pourraient me dire que j'ai un problème », a affirmé Virimi Vakatawa. La suite pourrait être une arrivée outre-Manche après la tournée des Barbarians Britanniques, qui affronteront notamment le pays de Galles, la possibilité de rejoindre le championnat japonais était plus compliquée. « Le Japon est un marché un peu fermé pour les internationaux, a concédé l'agent du joueur Laurent Quaglia, dans des propos recueillis par le quotidien L'Equipe. Ils n'ont droit qu'à trois joueurs capés dans leur effectif. » Avant cela, il lui faudra démontrer que son retour au plus haut niveau est une véritable possibilité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.