Le surf, ça va décoiffer

Le surf, ça va décoiffer©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 17 juillet 2021 à 20h56

Le surf fait partie des nouveaux sports figurant aux Jeux Olympiques de Tokyo. Cela promet !



Il va y avoir de la nouveauté aux Jeux Olympiques de Tokyo, et de la belle nouveauté. Outre le skateboard, l'escalade, le karaté (et le retour du baseball), le surf va faire son apparition au Japon. Oui, le surf ! On va voir des concurrents s'envoler sur les vagues nippones pour tenter de rafler une médaille olympique. Cela va indubitablement valoir un sacré coup d'œil.

Trente minutes par série pour réaliser la meilleure performance possible

Apparu au IIIeme siècle dans d'anciennes civilisations pré-Incas, la pratique du surf s'est développée dans les années 1950. Sous l'impulsion notamment de l'Américain Duke Kahanamok, triple champion olympique de nage dans années 1920. Kelly Slater, apparu dans la série télévisée « Alerte à Malibu » et malheureusement absent pour ces JO, a également contribué à populariser des années plus tard, bien plus près de nous, ce sport qui consiste à tenir le plus longtemps possible sur une vague, debout les pieds sur une planche.


Et voilà qu'en 2021, le surf sera au programme olympique pour la première fois. Au large de la plage de Tsurigasaki (Ichinomiya), au sud-est de la capitale nippone, vingt femmes et vingt hommes essaieront de rafler les premières médailles aux cinq célèbres anneaux. Les concurrents auront trente minutes par série pour réaliser la meilleure performance possible (une vague ne peut être surfée que par un seul athlète) devant cinq juges. La meilleure et la pire des cinq notes seront retirées à chaque tentative, faisant de la moyenne des trois restantes le score final de chaque passage. Après les trente minutes, les notes des deux meilleures vagues de chaque athlète seront retenues puis additionnées afin de délivrer un score sur 20.

John John Florence devrait bien être là

En l'absence de l'Américain Kelly Slater (49 ans), qui n'est pas parvenu à décrocher son billet pour ces JO 2021, les favoris seront les Brésiliens Italo Ferreira (27 ans) et Gabriel Medina (27 ans) ainsi que l'Américain John John Florence (28 ans). Récemment blessé au genou, le double champion du monde devrait bien être présent, pour le plus grand plaisir des fans de surf. Et s'il devait finalement renoncer, Slater le remplacerait. Côté français, ils seront quatre en lice : Michel Bourez (35 ans), Jérémy Florès (33 ans), Johanne Defay (27 ans) et Pauline Ado (30 ans).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.