PSG - Leipzig : Tuchel désabusé, Nagelsmann scandalisé

PSG - Leipzig : Tuchel désabusé, Nagelsmann scandalisé©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 24 novembre 2020 à 23h50

Les deux entraîneurs étaient remontés mardi, après PSG - Leipzig (1-0) en Ligue des Champions.



Thomas Tuchel (entraîneur du Paris Saint-Germain, RMC Sports) : "On avait besoin d'une victoire, on a une victoire. On a joué avec beaucoup de cœur, c'était un match très difficile, mais on a gagné. Pas de fond de jeu ? Ok, ok. Désolé. Pardon. On a essayé mais désolé. Le PSG moins fort que l'année dernière ? Excellente question pour vos experts, vous pourrez en discuter toute la semaine. Ce qu'on va retenir ? Le cœur, la solidarité, la faim de rester ensemble parce que nous sommes dans une situation difficile, mais on peut toujours compter sur notre cœur. Je sais très bien qu'on peut mieux jouer et qu'on attend plus, mais si on regarde sérieusement dans quelle situation on joue... C'est à vous de commenter. On avait besoin d'une victoire, on a eu une victoire. Si on avait fait une grande performance sans victoire, c'était quoi ? J'ai le même avis que vos experts mais c'était le défi de gagner et on a gagné".

Marquinhos (défenseur et capitaine du Paris Saint-Germain, RMC Sports) : "Une victoire arrachée dans un match difficile ? C'est vrai, on l'avait dit avant le match, c'était important. Il s'agissait d'un vrai défi, d'un test à passer. On a réussi, on est content. Dans un moment difficile, on arrive à se serrer les coudes et faire un bon boulot. Il faut garder ça pour continuer dans cette phase de poules. Une performance décevante ? Il y a des choses que les gens ne savent pas, il y a des douleurs, des blessures. On n'a pas été capable d'afficher notre meilleur niveau, on n'a pas brillé mais le plus important c'était la victoire. Il fallait les trois points à la maison".

Abdou Diallo (défenseur du Paris Saint-Germain, RMC Sports) : "C'est un match de Ligue des Champions, un match couperet. On n'avait pas le droit à l'erreur, donc forcément il y avait de la pression. Mais on a montré beaucoup de valeurs, de solidarité, d'efforts, de courses. C'est ça qu'on retient aujourd'hui. Il nous fallait les trois points, c'était super important, c'était la priorité".

Julian Nagelsmann (entraîneur du RB Leipzig, Sky Allemagne) : "Je ne pense pas que Paris a eu une vraie occasion dans le match et le penalty était une blague. Cette décision au niveau de la Ligue des champions - c'est vraiment triste. C'était un plongeon, il n'y avait aucun contact. A la VAR, on était probablement en train de regarder un autre match. Parfois les nuances font la différence et au final ça aurait été mérité que nous soyons récompensés. Maintenant nous avons moins de cartes dans le groupe, nous devons gagner nos deux matchs et espérer que Paris trébuche. "

Vos réactions doivent respecter nos CGU.