PSG : Donnarumma, l'ombre d'un doute

PSG : Donnarumma, l'ombre d'un doute©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 15 septembre 2022 à 09h03

S'il a encore été décisif à Haïfa après avoir détourné un penalty contre Brest, Gianluigi Donnarumma a de nouveau inquiété dans le jeu au pied en Israël.



Deux matchs, pour autant de victoires. Sur le papier, la campagne européenne du PSG a parfaitement débuté. Sauf qu'après avoir dominé la Juventus lors du choc de ce groupe H de Ligue des champions (2-1), les joueurs de la capitale ont peiné pour venir à bout du Maccabi Haïfa mercredi soir. D'abord menés au score, les hommes de Christophe Galtier ont dû attendre les vingt dernières minutes pour faire la différence et finalement s'imposer 3-1. Un match où Gianluigi Donnarumma s'est de nouveau montré décisif. Quatre jours après avoir détourné le penalty d'Islam Slimani lors de la victoire du club parisien face à Brest, il a réalisé plusieurs parades décisives pour maintenir son équipe à flots. Mais si le portier italien est imprenable ou presque sur sa ligne, c'est plus compliqué dans les autres secteurs.

Galtier : "On oublie souvent que « Gigio » est un jeune gardien"

A la peine dans les airs, comme on a pu le voir face au club turinois, avec une sortie totalement ratée sur le but de la Juve, l'ancien Milanais est aussi régulièrement défaillant dans le jeu au pied, clairement son autre point faible. Ce qui s'est de nouveau révélé pénalisant en Israël. Et pourrait l'être encore plus face à des formations plus référencées. Et alors que Keylor Navas, annoncé à Naples, est finalement resté, Galtier ne compte pas - encore - faire tourner et relancer le Costaricain. Il a d'ailleurs réaffirmé son soutien à Donnarumma après son erreur d'appréciation contre la Juventus. "Du turn-over à ce poste-là ? Non. Je ne suis pas ce genre d'entraîneur, a-t-il déclaré en conférence de presse. Et on oublie souvent que « Gigio » est un jeune gardien (23 ans, ndlr). On a relevé la mauvaise appréciation du centre sur le corner, qui n'a pas été sans incidence puisque l'on a pris un but. Mais je préfère retenir les deux arrêts décisifs qu'il a réalisés, deux arrêts très difficiles à faire."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.