Toulouse : Montanier veut " écrire une modeste page de l'histoire du club "

Toulouse : Montanier veut " écrire une modeste page de l'histoire du club "©Panoramic, Media365

Guillaume MARION, Media365, publié le lundi 18 avril 2022 à 22h30

Ce mardi, Toulouse aura une première occasion de valider sa remonter dans l'élite du football français, lors de la 34eme journée de Ligue 2. Un premier objectif annoncé par Philippe Montanier, l'entraîneur du TFC.



A l'image du Paris Saint-Germain un cran plus haut, Toulouse pourrait avoir des choses à fêter prochainement. Intouchable ou presque cette saison en Ligue 2, le TFC pourrait être officiellement de retour en Ligue 1 mardi soir, aux alentours de 22h. Pour cela, les Violets devront l'emporter à Sochaux lors de la 33eme journée et espérer qu'Auxerre (contre Dijon) et le Paris FC (contre Caen) ne gagnent pas dans le même temps. Si ce n'est pas le cas, il faudra peut-être attendre la réception de Niort au Stadium (le 25 avril, à 20h45) pour atteindre cette délivrance, après deux saisons à cet étage. « On est premiers, on a envie de maintenir notre leadership. Nous, notre ambition, c'est d'avoir des top matchs en Ligue 1 l'an prochain, donc ce sont ces matchs qu'il faut jouer pour montrer nos qualités. On doit montrer qu'on est meilleur », a confié dans un premier temps Philippe Montanier, au sujet du choc à Bonal mardi soir (20h).

« Le premier objectif, c'est la montée »

« On est surtout fiers de rendre des gens heureux. Je discutais avec un supporter qui me disait que quand on gagne, sa semaine est illuminée. On ne se rend pas compte de l'impact que ça a. On est très fiers de donner du bonheur aux gens. Il ne faut pas oublier le premier objectif qui est la montée, mais le deuxième, c'est de marquer l'histoire du club. Il y a très peu de moments où l'on peut marquer l'histoire d'un club. On peut écrire une modeste page de l'histoire du club, a par la suite expliqué l'entraîneur de Toulouse, en conférence de presse, dans des propos par France Bleu Occitanie. Cela reste. Un exemple : Michaël Debève qui a gagné le titre avec Lens, il a des stades qui portent son nom près de Lens. C'est une occasion unique, mais on ne va pas aller plus vite que la musique. D'abord la montée. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.