PSG : Soler voulait rester à Valence

PSG : Soler voulait rester à Valence©Panoramic, Media365

Guillaume MARION, Media365, publié le mardi 27 septembre 2022 à 19h15

Arrivé cet été au PSG en provenance de Valence, l'Espagnol Carlos Soler est revenu sur son départ de son club formateur, où il aurait aimé rester, lors d'une interview à Superdeporte.



Visiblement, Carlos Soler aurait voulu être le Paolo Maldini ou le Francesco Totti de Valence. Né là-bas et formé au club, le milieu de 25 ans semblait prêt à s'inscrire dans la durée sur la côte est de l'Espagne. Mais, alors que sa fin de contrat se rapprochait et qu'il n'avait toujours pas trouvé d'accord après plus d'un an de négociation, Soler a finalement décidé de quitter son club de toujours en août dernier. C'est ainsi que pour 18 millions d'euros, ce dernier a signé en fin de mercato d'été au Paris Saint-Germain, jusqu'en 2027. Pour Superdeporte, le nouveau numéro 28 des champions de France est revenu sur son départ des Chés. « La première chose que j'ai dite à mes agents, c'est que j'aimerais rester à Valence. (...) J'aurais aussi aimé continuer, mais je suis aussi content de la décision que j'ai prise. Je vais dans un grand club et je vais aussi essayer de me battre pour de grandes choses », a notamment déclaré l'intéressé.

« Je ne voulais pas partir gratuitement »

« Je cherchais un contrat à long terme à Valence, je cherchais un projet sportif ambitieux. (...) A la fin, j'ai aussi dit au club que je ne voulais pas partir gratuitement car je devais beaucoup de choses au club. Et donc j'ai informé Layhoon (Chan) et Gattuso. Ça s'est passé comme ça, à la fin du marché, cette opportunité du Paris Saint-Germain, on s'est mis d'accord et je suis parti. (...) Ce que j'aurais aimé, c'est un contrat à long terme, huit ou neuf ou dix ans, a également expliqué Soler, qui aurait pu n'évoluer qu'avec son club de coeur. En Espagne, c'est autorisé et c'est ce que je demandais au club. Ils ne me l'ont pas proposé. Je n'ai rien à reprocher, c'est leur décision, ils ont considéré que c'était ce qu'ils devaient faire, et bien c'est comme ça. Cela fait partie du foot. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.