PSG : Madar remonté et " très inquiet "

PSG : Madar remonté et " très inquiet "©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le mercredi 25 novembre 2020 à 13h11

L'ancien attaquant du PSG, Mickaël Madar, se montre particulièrement critique après la victoire du club parisien contre le RB Leipzig en Ligue des Champions.



Il était évident que la prestation du Paris-SG, mardi soir en Ligue des Champions, allait engendrer son flot de commentaires désobligeants. L'équipe parisienne a, certes, gagné en battant le RB Leipzig (1-0) au Parc des Princes et fait une bonne opération en vue des huitièmes de finale, mais sa production n'a pas été à la hauteur des attentes et de la compétition. Désormais deuxième de son groupe derrière Manchester United après avoir perdu deux de ses trois premiers matchs, le PSG a dominé un adversaire qui l'avait battu en Allemagne (2-1) mais il n'a pas montré grand-chose.

La qualité du jeu parisien a été insignifiante. Beaucoup d'observateurs n'ont pas aimé, comme Mickaël Madar. L'ancien attaquant du PSG parle de « braquage » pour qualifier un succès obtenu grâce à un penalty généreux obtenu par Angel Di Maria et transformé par Neymar à la 11eme minute. « Pour moi, c'est un véritable braquage. Un braquage sans armes. Tu ne peux pas offrir une telle prestation au Parc des Princes, même s'il n'y a pas de spectateurs », lâche Madar dans L'Equipe.

Madar : « Aucune détermination, aucun engagement »

« Il y avait tout à revoir dans cette équipe. Regardez la défense et le milieu de terrain, il n'y avait aucun espace entre les lignes. Par contre, entre l'attaque et le milieu, il y avait bien soixante-dix mètres », ajoute Mickaël Madar qui n'a pas du tout apprécié l'état d'esprit affiché par les joueurs de la Capitale. « Il n'y avait aucune détermination, aucun engagement. Quand on rencontre Brest ou Reims cela peut encore passer, mais pas à ce niveau. Je ne comprends vraiment pas parce que cela fait pas mal de temps qu'on les voit jouer de cette façon, assène l'ancien buteur. La seule fois où ils se sont vraiment montrés solidaires, c'est lors des deux dernières minutes quand on a vu Neymar et Mbappé se lever pour encourager leurs partenaires alors qu'ils étaient sur le banc... »

Madar : « Tu ne peux pas te permettre d'être ridicule comme ça au niveau du jeu »

Madar a peu goûté la tactique et notamment le placement des trois attaquants (Di Maria, Neymar, Mbappé), dont la position axiale du Brésilien. « Aucun des trois attaquants alignés n'est fait pour évoluer ainsi. Neymar encore moins, c'est sûr. En plus, en jouant ainsi tu ne bloques pas les défenseurs adverses. Et puis ces gars-là ne défendent pas beaucoup. Donc à l'arrivée, tes trois de devant sont toujours éliminés en permanence », explique l'ex-attaquant qui préférerait voir le PSG dans un autre schéma : « En 4-4-2 avec deux attaquants axiaux. Mbappé et pourquoi pas Kean. Et Neymar juste derrière. Par le passé, avec Cavani et aujourd'hui Icardi, ils ont toujours évolué avec une ou deux pointes devant. Après, tu n'es pas obligé de jouer en 4-4-2 à plat. Tu peux évoluer avec un 4-4-2 en losange. Mais certainement pas comme ils l'ont fait face aux Allemands. »

Enfin, Madar a également Thomas Tuchel, qui s'est montré très énervé après le match devant les journalistes, dans le viseur. « Il a délibérément privilégié la contre-attaque. Mais bon, tu es quand même le PSG, tu possèdes des joueurs de qualité, tu évolues à domicile et tu laisses le ballon à une équipe qui n'est pas mal, mais qui n'est pas non plus une top équipe. Tu ne peux pas te permettre d'être ridicule comme ça au niveau du jeu. Là, on s'est emmerdé toute la soirée, lance Madar. Si les attaquants allemands avaient seulement trente ou quarante pour cent de la qualité des attaquants parisiens, il n'y aurait pas eu de match. Là, tu gagnes sur un penalty qui est quand même très généreux, non ? »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.