Ligue 1 : Montpellier renoue avec la victoire face à Bordeaux et peut encore croire à l'Europe

Ligue 1 : Montpellier renoue avec la victoire face à Bordeaux et peut encore croire à l'Europe©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume Blanchard, Media365, publié le dimanche 21 mars 2021 à 16h50

Si Bordeaux a su ouvrir le score sur la pelouse de la Mosson, Montpellier a réagi pour s'imposer (3-1) et mettre un terme à sa série de trois matchs nuls consécutifs en Ligue 1. Pour Bordeaux, qui espérait confirmer après son succès à Dijon, c'est un nouveau coup d'arrêt.

Les Héraultais y croient. Après trois matchs nuls d'affilée, les hommes de Michel Der Zakarian ont retrouvé le chemin du succès cet après-midi contre Bordeaux (3-1) et se remettent à rêver d'une qualification en Ligue Europa en revenant à quatre points de l'actuel cinquième, Lens. Si la première mi-temps face aux Girondins s'est avérée plutôt équilibrée, c'est en seconde période que la Paillade est finalement parvenue à prendre trois points précieux.

Le bijou de Sambia

Si Montpellier l'a emporté ce dimanche, il le doit notamment à Junior Sambia. Dans une première période plutôt équilibrée, l'ancien latéral des Chamois Niortais a en effet permis aux siens d'égaliser de brillante manière alors que les choses étaient assez mal embarquées. Les Girondins sont en effet les premiers à se mettre en évidence avec notamment le raté de Toma Basic devant le but (10eme) et celui de Yassine Adli plus tard (22eme) avant que Rémi Oudin ne signe la première frappe cadrée du match (25eme). Les Montpelliérains répondent aux offensives bordelaises à plusieurs reprises, mais ni Stephy Mavididi (14eme), ni le centre contré de Florent Mollet sur le poteau (26eme), ni même Gaëtan Laborde (27eme) ne parviennent à inquiéter Benoît Costil. Ce sont finalement les coéquipiers de l'international français qui ouvrent le score, Hwang Ui-Jo profitant bien de l'erreur d'appréciation de la trajectoire de Daniel Congré sur un long ballon de Paul Baysse dans son dos pour tromper Jonas Omlin d'une frappe croisée du droit (29eme). Les Héraultais ne relâchent pas leurs efforts et touchent la barre par l'intermédiaire d'Andy Delort (33eme) avant que Junior Sambia ne finisse par égaliser d'un superbe coup-franc direct plein axe à environ 30 mètres qui troue presque la lucarne droite d'un Benoît Costil resté scotché sur place (36eme). Un but magnifique qui a sans doute motivé ses coéquipiers à aller chercher une victoire en seconde période, alors que le score est de 1-1 après les 45 premières minutes.

Montpellier déroule, Bordeaux s'écroule

Dès le retour des vestiaires, les hommes de Michel Der Zakarian montrent rapidement qu'ils n'ont pas l'intention d'enchaîner un quatrième match nul consécutif et partent à l'assaut des buts de Benoît Costil, mais le portier girondin repousse d'abord le pointu de Gaëtan Laborde (51eme) avant de voir Stephy Mavididi échouer au deuxième poteau (52eme). Les Bordelais tentent bien de réagir par Hwang Ui-Jo d'abord (53eme), puis Nicolas de Préville ensuite (54eme) mais c'est l'ancien girondin Gaëtan Laborde qui permet aux Montpelliérains de prendre l'avantage dans ce match, profitant d'une belle remise d'Andy Delort de la tête pour armer une reprise du pied gauche qui prend Benoît Costil à contre-pied, Laurent Koscielny déviant involontairement la trajectoire du ballon (58eme). Un but qui anéantit définitivement les espoirs bordelais puisque dix minutes plus tard, Stephy Mavididi réussit le break en se jouant de la défense adverse avant de conclure d'un enchaînement rapide crochet-frappe du pied droit (68eme). La réaction des hommes de Jean-Louis Gasset se fait attendre mais Hwang Ui-Jo manque par deux fois l'occasion de réduire l'écart (79eme, 82eme) alors que Montpellier est tout proche du 4-1. Cependant, ni Elye Wahi, ni Téji Savanier sur la même action (81eme) ne parviennent à accroître l'écart face à un Benoît Costil vigilant et décisif jusqu'au bout, y compris devant Andy Delort en toute fin de match (91eme). Le match se conclut alors sur le score de 3-1 en faveur de Montpellier face à Bordeaux même si le score aurait pu être plus lourd.

Grâce à ce précieux succès, les Héraultais enchaînent un huitième match consécutif en championnat sans défaite, prennent la huitième place du classement à Metz et reviennent ainsi à quatre points de la cinquième place, qualificative pour la Ligue Europa, occupée par Lens, vainqueur à Strasbourg plus tôt dans l'après-midi (2-1). Les hommes de Michel Der Zakarian regretteront peut-être les quelques occasions manquées et les arrêts de Benoît Costil en fin de match alors que la différence de buts actuelle des montpelliérains est de -3 et qu'elle pourrait donc leur coûter cher en fin de saison. Un problème que les coéquipiers de Vitorino Hilton tenteront de gommer dès le 4 avril prochain, après la trêve internationale, en tentant d'aller s'imposer sur la pelouse d'Angers pour le compte de la 31eme journée de Ligue 1.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.