L1 (J29) : Lille tenu en échec par Monaco

L1 (J29) : Lille tenu en échec par Monaco©Panoramic, Media365

Rédaction Media365, publié le dimanche 14 mars 2021 à 19h00

Sur la pelouse du Stade Louis-II, Lille n'a pu faire que match nul face à Monaco (0-0) et ouvre la porte au PSG pour la première place du classement de Ligue 1.



C'était le choc de la 29eme journée. Le 4eme de la Ligue 1, Monaco, meilleure équipe en 2021, recevait Lille, le leader pratiquement obligé de gagner sous la menace du Paris Saint-Germain à deux points pour garder la tête du championnat. La première période a confirmé qu'il s'agissait d'une première finale pour les deux clubs. Et une finale aux premiers abords, quelle qu'elle soit, se gagne. La partie a commencé fort avec des Monégasques entreprenants et un bloc haut. Puis Lille a laissé passer ce temps faible sans encombre. Les Dogues ont même été les premiers à se procurer une situation. À la 13eme minute, Weah s'est présenté à l'angle gauche de la surface adverse pour frapper du cou du pied droit et mettre en difficulté Lecomte. Bamba passe un frisson à ses adversaires en rôdant devant le gardien de but de l'ASM mais ne parvient pas à tirer. Les hommes de Kovac ont répondu dix minutes plus tard.

Un match serré avec des blocs disciplinés

Après un mauvais renvoi dans l'axe de Reinildo à 30 mètres de son propre but. Golovin a contrôlé avant de transmettre le ballon dans les airs à Volland qui a tenté une reprise du droit. Dévié, le ballon est revenu dans les pieds de Ben Yedder qui a cru ouvrir le score d'un tir croisé du pied gauche. L'assistance vidéo a décelé un positionnement illicite de son bras gauche qui n'était pas couvert par Reinildo et le but a été invalidé. Renato Sanches a imité Weah avec une frappe, cette fois croisée du droit et hors cadre (45eme+1), et Ben Yedder a failli marquer juste avant la pause en reprenant de l'extérieur du pied gauche à moins de cinq mètres de Maignan un coup franc lointain de Golovin, mais c'est passé au-dessus. À la pause, au terme d'une première période rythmée mais serrée et fermée, les deux équipes sont rentrées aux vestiaires sur un score nul et vierge.

L'arrêt de Maignan va énormément compter en fin de saison

La seconde période a confirmé la partie d'échecs que se livrait Kovac et Galtier. Et comme souvent dans ce genre de rencontres, tout aurait pu se jouer sur des détails. Ikoné n'est pas passé loin d'inscrire un but contre son camp en dévissant du pied gauche sur un centre d'Aguilar (64eme). La bataille s'est poursuivie avec deux blocs très bien organisés qui laissaient peu d'espace. En fin de rencontre, les Monégasques ont insisté mais Lille a résisté avec une défense hermétique aux offensives adverses. Les Fonte, Botman et compagnie n'ont rien laissé passer malgré le coaching de Kovac avec les entrées de Diop et Jovetic. Le Monténégrin a failli débloquer la situation en toute fin de rencontre après une ouverture délicieuse de Sidibé à droite dans la surface mais son tir croisé du droit a été repoussé par le dernier membre d'une défense infranchissable : Maignan (90eme+2), en grande forme. Une finale, aux premiers abords, se gagne. Mais Lille en a plusieurs dans cette fin de Ligue 1 et à défaut de victoire, les Dogues ont préféré ne pas perdre (0-0).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.