L1 (J13) : Monaco se reprend en dominant Angers

L1 (J13) : Monaco se reprend en dominant Angers©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 30 octobre 2022 à 16h54

Après une première période poussive et un penalty manqué par Wissam Ben Yedder, Monaco a fait la différence face à Angers dans le deuxième acte et renoue avec la victoire en championnat.



Freiné pour ses deux dernières sorties en Ligue 1, Monaco a repris sa marche en avant en battant Angers (2-0) ce dimanche lors de la 13eme journée. En mode diesel, le club princier a fait la différence après la pause grâce à Breel Embolo (54eme) et Aleksandr Golovin (70eme) pour remporter un septième match en championnat et grimper provisoirement à la 6eme place, à égalité de points avec l'Olympique de Marseille. Le SCO, qui enchaîne avec un cinquième revers de rang, reste lanterne rouge.

Ben Yedder manque un penalty

D'abord très bas sur le terrain, les Angevins ont rapidement pris confiance et obtenu la première opportunité du match par Adrien Hunou, dont la vitesse a fait défaut au moment d'aller tromper Alexander Nübel (16eme). Alors que l'ancien Rennais pensait obtenir un penalty, finalement annulé pour une simulation, Amine Salama est passé proche de trouver la faille à deux reprises (21eme, 33eme). Décevant, Monaco a attendu une demi-heure avant de se montrer dangereux. Discret jusqu'ici, Wissam Ben Yedder a manqué de lucidité au moment de croiser ses deux frappes (31eme, 34eme) et a même perdu son duel sur penalty face à Yahia Fofana (41eme). Un raté qui a enflammé le match, Himad Abdelli (43eme) et Takumi Minamino (44eme) n'étant pas loin de faire trembler les filets sur leurs tentatives.


Monaco fait sauter le verrou

Incertaine, la rencontre a basculé après la pause. Entré en début de seconde période, Vanderson a déposé un caviar pour Breel Embolo, qui s'est jeté pour ouvrir la marque à bout portant (1-0, 54eme). Libérés, les Asémistes n'ont alors eu aucun mal à déployer leur jeu. Ils ont même réalisé le break par Aleksandr Golovin, dont la frappe enroulée a nettoyé la lucarne gauche de Yahia Fofana (2-0, 70eme). Malgré un léger sursaut d'orgueil dans le dernier quart d'heure avec l'entrée du remuant Farid El Melali, le SCO n'est pas parvenu à revenir dans cette partie. Une cinquième défaite de rang qui enfonce un peu plus la bande à Gérald Baticle dans les profondeurs du classement. Pour celle de Philippe Clement, c'est une 6eme place provisoire et un retour à trois points du podium en attendant le résultat de Lorient contre Nice.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.