L1 (J13) : Lille fait du surplace après son nul face à Angers

L1 (J13) : Lille fait du surplace après son nul face à Angers©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le samedi 06 novembre 2021 à 19h36

Rejoint au score dans les dernières minutes, Lille n'a pu faire mieux que match nul face à Angers (1-1). Le LOSC reste dans la deuxième partie du classement.


Convaincant sur la pelouse du FC Séville (2-1) cette semaine en Ligue des Champions, Lille espérait surfer sur cette vague pour mettre fin à cette série de trois matchs sans succès en Ligue 1. Dans un début de match animé, les Lillois parvenaient d'ailleurs à se créer la première occasion avec une frappe de Jonathan David bien repoussée par Daniel Petkovic (8ème). Face à une équipe d'Angers entrepreneuse mais souvent maladroite dans l'avant-dernier ou le dernier geste, à l'image d'un tir d'Azzedine Ounahi trop croisé (8ème), Lille a su au contraire se montrer efficace. C'est ainsi que Tiago Djalo a ouvert le score en reprenant un coup franc frappé par Renato Sanchez, en profitant du mauvais alignement de la défense angevine qui avait pris le risque de jouer le hors-jeu (27ème).


Yilmaz a eu la balle de match
Après un premier acte animé, la seconde période a mis plus de temps à décoller. Si David (61ème) ou José Fonte dans la foulée (62ème) auraient pu donner de l'air à leur équipe, c'est bien Angers qui se montrait le plus dangereux. C'est Reinildo d'une improbable intervention de la tête au moment où il était à terre (71ème) suite à un tir de Mohamed-Ali cho qui a d'abord sauvé les siens. Un geste qui aurait pu s'avérer décisif puisque peu de temps après, Yusuf Yazici était tout proche de marquer sans un superbe arrêt de Petkovic (73ème). L'égalisation du SCO est finalement intervenu par l'intermédiaire d'Ounahi qui a parfaitement repris un centre en retrait de Billal Brahimi (82ème). Sonné par ce but, Lille a néanmoins eu une balle de match au bout du temps additionnel, mais Burak Yilmaz a glissé au moment de sa reprise dans la surface. Une soirée frustrante pour les hommes de Jocelyn Gourvennec qui se terminera par l'expulsion de Jean Onana pour un excès d'engagement (90ème+7). Avec ce résultat, le LOSC confirme ses difficultés du début de saison avec une triste 12ème place au classement, au mieux, à l'issue de cette journée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.