PSG : Navas et Donnarumma, comme Douchez et Sirigu ?

PSG : Navas et Donnarumma, comme Douchez et Sirigu ?©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 16 juillet 2021 à 16h11

Il y a dix ans, Nicolas Douchez devait être le gardien titulaire du Paris Saint-Germain. Finalement remplaçant de luxe durant cinq saisons, il exprime son avis sur la situation à venir entre Keylor Navas et Gianluigi Donnarumma.



Nicolas Douchez, en 2011, devait être gardien du Paris Saint-Germain, avant de se faire rapidement dépasser par Salvatore Sirigu. "Je suis un peu mitigé, ça dépend vraiment du discours des dirigeants et de Keylor Navas. A-t-on dit à Gianluigi Donnarumma de patienter ou peu ? Mais le risque, c'est que Keylor Navas le prenne mal et qu'on perde quelqu'un d'important dans le vestiaire, avec un statut de leader. Il a fait la différence en Ligue des Champions... Il est possible que les deux aient une discussion dès le départ et que la hiérarchie soit définie. Mais si c'est comme moi à l'époque, quand les dirigeants n'avaient pas été clairs, ça crée forcément une tension entre les deux gardiens car les deux veulent jouer, donc il y en a un qui sera plus déçu que l'autre."

"Seulement après quelques clashs, j'ai intégré le fait que ce serait compliqué"

L'ancien gardien du Stade Rennais, resté n°2 jusqu'en 2016 au PSG, poursuit (pour L'Equipe) : "C'est souvent mieux qu'il y ait une hiérarchie, mais ça peut aussi changer en cours de saison. J'ai quand même du mal à imaginer que Keylor Navas soit remplaçant, ou qu'il soit mauvais au point de perdre sa place... J'aimerais être une petite souris pour savoir ce qui a été dit à Gianluigi Donnarumma. Ce n'est pas possible qu'il n'ait pas de garanties, c'est forcément une super opportunité de le faire signer libre et ç'aurait été dommage de passer à côté, mais je n'imagine pas non plus qu'on ait dit à Keylor Navas qu'on ne compte plus sur lui... Ils viennent de le prolonger ! Donc, c'est délicat."

Douchez rappelle également qu'il y a deux ans, "entre Alphonse Areola et Gianluigi Buffon qui alternaient championnat et Ligue des Champions, les deux ont été fébriles" : "Les exemples qui ont bien fonctionné ne sont pas si nombreux. Moi, j'étais venu pour jouer, malheureusement j'étais blessé quand Sirigu a pris ma place. Quand j'ai vu que je n'aurais pas l'opportunité sportive de la regagner, il y a eu des moments de tension car il n'y avait pas eu de discussion au préalable. Seulement après quelques clashs, j'ai intégré le fait que ce serait compliqué pour moi, donc qu'il fallait que je sois au service du collectif. La priorité, c'était les titres."


Parti ensuite à Lens puis au Red Star pour achever sa carrière, Douchez est lucide et rappelle enfin que Gianluigi Donnarumma serait légitime à ne pas être aussi conciliant que lui : "Il fallait que j'aide 'Salva' à être performant, à l'aider tous les jours à le motiver à l'entraînement. Ce n'était pas facile, j'ai dû prendre sur moi. Gianluigi Donnarumma, lui, a un palmarès qui peut l'amener à avoir envie de jouer. Le PSG espère peut-être que Keylor Navas parte, auquel cas ce serait un gros manque de respect. Dans la cohabitation entre les deux, je ne m'inquiète pas, ils sont intelligents. Mais il y aura toujours de l'amertume."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.