PSG : Le syndicat des joueurs demande des congés pour Mbappé

PSG : Le syndicat des joueurs demande des congés pour Mbappé©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 10 mai 2021 à 10h52

La FIFPro dénonce le rythme effréné auquel sont soumis certains footballeurs, citant notamment l'exemple de Kylian Mbappé, qui a pris part à 50 matchs cette saison et n'a eu que 11 jours de congés à l'intersaison.


Suspendu pour le déplacement du PSG à Rennes dimanche soir (1-1), Kylian Mbappé, présent avec le groupe parisien au Roazhon Park, n'aurait probablement pas pu disputer cette rencontre. Car il s'est blessé au mollet droit lors de la demi-finale aller de Ligue des Champions face à Manchester City, ne décollant pas du banc au retour après avoir manqué la réception de Lens en championnat. Le champion du monde 2018 devrait effectuer son retour mercredi soir à Montpellier, où le club parisien va essayer de décrocher sa qualification pour la finale de la Coupe de France.

Une seule autre blessure cette saison pour Mbappé

Et c'est seulement la deuxième fois de la saison qu'il est absent sur blessure, après avoir raté deux matchs en novembre (Leipzig et, déjà, Rennes) en raison d'une gêne à la cuisse droite, et alors qu'il s'était blessé à la cheville l'été dernier en finale de la Coupe de France. Un petit miracle étant donné le rythme effréné auquel il a été soumis lors de cet exercice 2020-2021. La FIFPro, le syndicat des joueurs professionnels, a en effet dénoncé cette accumulation de matchs, et le manque de repos pour les joueurs comme Mbappé, qui a déjà disputé 42 matchs cette saison avec le PSG, et 8 avec les Bleus.

Des joueurs "plus vulnérables aux blessures"

"Les perturbations causées par la pandémie ont fait que la plupart des joueurs se sont moins reposés que les années précédentes, souvent bien en deçà de la période de repos recommandée, déplore la FIFPro. La recherche scientifique montre que jouer trop de matches sans repos ni récupération, exerce un stress supplémentaire sur les joueurs, ce qui a un impact négatif sur les performances et les rend plus vulnérables aux blessures." Et de citer l'exemple de Mbappé, qui n'a eu que 13 jours de repos à l'intersaison, du portier de Leipzig Peter Gulacsi (16 jours) et du milieu de terrain mancunien Bruno Fernandes (20 jours), la palme revenant à Niklas Süle, le défenseur allemand qui n'aura eu que 11 jours de congés entre la dernière finale de la Ligue des Champions et le match de Ligue des Nations entre la Mannschaft et l'Espagne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.