Lens - Haise : "Nous ne sommes pas Manchester City"

Lens - Haise : "Nous ne sommes pas Manchester City"©Media365

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 29 avril 2021 à 20h00

Samedi, pour le compte de la 35ème journée de Ligue 1, Lens se déplace au Parc des Princes afin d'y affronter le PSG (17 heures). Pour Franck Haise, même si le club francilien devait se présenter avec un onze remanié, il resterait supérieur sur le plan qualitatif.



Assommé par Manchester City mercredi soir en demi-finale aller de Ligue des Champions (1-2), le PSG est condamné à réaliser un petit exploit, lors du match retour si il veut gagner le droit de disputer une seconde finale de C1 consécutive. Entre les deux rendez-vous face aux joueurs de Pep Guardiola, la réception de Lens, ce samedi (17h00), attend l'effectif du club de la capitale pour le compte de la 35ème journée de Ligue 1. Face au promu, Paris pourrait présenter un onze remanié, dans l'optique de conserver de la fraîcheur avant le déplacement à l'Etihad Stadium, mardi soir.

Présent en conférence de presse ce jeudi, Franck Haise, le coach du promu nordiste (cinquième de Ligue 1), a livré son avis sur le match à venir contre le PSG. Conscient de la qualité présente chez son futur opposant, le technicien âgé de 50 ans a détaillé sa vision globale. "J'ai évidemment regardé le match hier et j'ai aussi regardé le banc de touche, les 12 joueurs du banc de touche. Quand ils ont toute l'équipe, il y a tellement de qualité partout. Il n'y a que des joueurs de très haut niveau. On va essayer, avec nos armes et nos arguments, de s'opposer et d'essayer de leur poser des problèmes. Quelle que soit l'équipe que Paris alignera, elle sera meilleure que nous", a-t-il admis.

Admiratif de la première période du PSG

Toutefois, il a également espéré pourvoir mettre en échec le PSG, tandis que Lens est encore plongé dans la course à l'Europe. "On l'a vu sur la première mi-temps face à City, ils ont été énormes. Quand on voit ce que le PSG est capable de proposer en première mi-temps face à City, j'ai regardé ça avec un œil admiratif. Ils nous poseront beaucoup plus de problèmes que nous on va leur en poser. C'est une évidence, mais j'espère qu'on pourra leur poser quelques problèmes également", a jugé l'Artésien, avouant ensuite que, logiquement, la maîtrise affichée par Manchester City lors de la seconde période serait difficilement reproductible. "City a tellement de capacités à varier ses attaques, à maîtriser, à créer des surnombres dans beaucoup de zones du terrain et une telle qualité technique que même Paris a dû beaucoup courir derrière le ballon mais bon, c'est City, on n'est pas City."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.