Des psys pour sauver Monaco ?

Des psys pour sauver Monaco ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 29 septembre 2022 à 23h35

Ce ne sera pas la solution miracle pour remettre durablement l'AS Monaco sur les bons rails, mais Philippe Clement ne néglige pas les détails pour essayer d'améliorer la situation de son équipe, trop inconstante dans ses résultats.



L'AS Monaco, en ce début de saison, a déjà enchaîné un nul méritoire à Paris (1-1) avec une lourde défaite à domicile contre Troyes (2-4), un passage parmi d'autres qui met en lumière l'irrégularité des hommes de Philippe Clement. L'entraîneur belge ne reste pas les bras croisés face à cette situation et annonce avoir enrôlé deux psychologues : "On doit être encore plus stables et réguliers, on parle et on travaille avec les joueurs. Ces nouveaux psychologues travaillent avec nous, c'est important et ça peut aider, les joueurs mais aussi le staff et moi y compris." Cependant, l'ancien coach du FC Bruges ne fait pas tout reposer sur ce simple aspect mental, mais évoque aussi le déficit d'expérience au sein de son jeune effectif.

"C'est important d'être calme dans toutes les situations, et hormis les très grandes stars, il y a peu de jeunes joueurs qui ont directement ces qualités. Je suis certain que si on travaille bien, on sera plus réguliers dans les semaines et les mois à venir." Philippe Clement se rappelle aussi de son adaptation vitesse grand V sur le banc de l'ASM, il y a près d'un an en remplacement de Niko Kovac (le 3 janvier 2022) : "En un jour, j'étais très content de l'enthousiasme des joueurs dès le premier entraînement. Les joueurs ont réussi une bonne série, il en faut une nouvelle. J'ai d'autres idées que Niko Kovac, mais c'est comme ça dans tous les clubs, puis le temps d'adaptation dépend de chaque joueur." Malheureusement pour les Monégasques, ils ont à nouveau échoué lors des tours préliminaires en Ligue des champions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.