Venise - Cuisance : "En Italie, ça bosse plus"

Venise - Cuisance : "En Italie, ça bosse plus"©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 28 février 2022 à 22h12

Il n'y a pas qu'en France que le contenu des séances d'entraînement est un peu dévalorisé par les joueurs. Michaël Cuisance n'hésite pas à le faire non plus par rapport au Bayern, en comparant à son nouveau club de Venise.



On connaissait les Français qui partent de L1 vers l'Italie et trouvent les séances d'entraînement très difficiles. Michaël Cuisance dit la même chose (sur beIN SPORTS) alors qu'il arrive du Bayern, qui l'a prêté le mois dernier à Venise : "On avait des matchs tous les trois jours, donc on ne travaillait pas plus que ça. En Italie, ça bosse plus, c'est du vrai boulot tous les jours. Physiquement et tactiquement, ce sont de vraies séances doublées et qui durent jusqu'à deux heures et demie... C'est un vrai métier (sourire) mais c'est un plaisir, c'est le vrai football. C'est la base, ça me fait du bien de revenir à la source et de bosser vraiment, je me sens mieux sur le terrain." Titulaire depuis son arrivée, sur sept matchs de suite, celui qui est aussi passé par l'OM la saison dernière découvre les joies d'une lutte pour le maintien.

"Je n'avais jamais vécu ça, mais je retrouve d'abord le plaisir et les sensations. Même si la situation est compliquée, c'est tout de même un plaisir. Je vais les aider à tout faire pour rester en Serie A. Il y a un réel engouement, Venise est la ville des amoureux mais il y a aussi des vrais fans qui nous poussent à chaque match, ce qui nous donne la force de nous battre également pour eux, on veut montrer un bon visage pour qu'ils soient contents." Heureusement, il y a une vie hors de la lagune qui permet la présence d'infrastructures et d'une ville moderne : "J'ai trouvé une maison, je suis bien installé. Le centre d'entraînement n'est pas dans Venise même. C'est sur terre, on y va en voiture. On fait un petit tour de bateau si on veut aller à Venise, mais sinon on fait tout en voiture."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.