Bleues : Diani a les clés

Bleues : Diani a les clés©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 27 juillet 2022 à 13h24

Que ce soit sur un côté, sa préférence, ou dans l'axe, Kadidiatou Diani sera de nouveau l'un des atouts majeurs de l'équipe de France féminine pour la première demi-finale continentale de son histoire, mercredi soir contre l'Allemagne.



Entrée peu après l'heure de jeu et finalement élue meilleure joueuse du match, Selma Bacha n'est pas la seule à avoir crevé l'écran lors de la victoire historique des Bleues contre les Pays-Bas, samedi dernier, en quarts de finale de l'Euro (1-0, a.p.). Kadidiatou Diani s'est encore montrée, et a obtenu le penalty qui a permis à Eve Perisset d'inscrire l'unique but de cette rencontre à la 102e minute de jeu. La Parisienne, qui a inscrit un but depuis le début de la compétition, face à la Belgique, a terminé cette rencontre au poste d'avant-centre, Bacha ayant remplacé sa coéquipière lyonnaise Melvine Malard, nouvelle titulaire en pointe depuis la blessure de Marie-Antoinette Katoto. Mais leur sélectionneuse Corinne Diacre a laissé entendre, sans en dire évidemment plus, que Diani pourrait même débuter dans l'axe face à l'Allemagne en demi-finales.

Lizarazu est fan

Un positionnement que la joueuse de 27 ans, révélation française de la Coupe du monde 2019, apprécie moyennement. Elle s'y est d'ailleurs révélée moins performante que sur l'aile. "Ce n'est pas le poste où je me sens le plus à l'aise, a-t-elle ainsi avoué dimanche. Je vais toujours rester très concentrée, voire plus que d'habitude étant donné que ce n'est pas mon poste préférentiel. Mais si je dois vraiment dépanner au niveau de l'axe, j'essaierai de le faire du mieux que je peux." Car c'est sur un côté que la virevoltante ailière donne la pleine mesure de son talent. Ce que n'a pas manqué de souligner Bixente Lizarazu, qui commente les matchs des Bleues sur TF1 et apprécie aussi beaucoup Delphine Cascarino, positionnée sur le côté gauche.

Attendue à la finition

"C'est vrai que ces deux ailières sont l'arme fatale de l'équipe de France. Elles peuvent prendre de vitesse n'importe quelle défense par leurs qualités de dribbles", apprécie l'ancien arrière gauche des Bleus, interrogé par L'Equipe. Que ce soit sur un côté ou dans l'axe, Diani est assurée de débuter un cinquième match consécutif dans cet Euro, et elle va tenter de faire sauter le verrou de l'Allemagne, seule équipe à avoir conservé sa cage inviolée depuis le début de la compétition. Et Diacre espère que celle qui compte 19 buts en 75 sélections va "faire encore un peu plus dans la finition" comme elle l'expliquait il y a quelques semaines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.