PSG (F) : Garde à vue levée pour Diallo

PSG (F) : Garde à vue levée pour Diallo©Media365

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 11 novembre 2021 à 20h11

Dans l'affaire de l'agression envers Kheira Hamraoui, la garde à vue d'Aminata Diallo a été levée ce jeudi, selon les informations de BFM TV. La latérale du club de la capitale, Sakina Karchaoui, a été entendue dans les locaux de la Police Judiciaire de Versailles durant la matinée.


Nouvel épisode concernant l'agression de la joueuse du PSG et de l'équipe de France, Kheira Hamraoui, dans laquelle sa coéquipière, Aminata Diallo, pourrait être impliquée. La garde à vue de Diallo, débutée mercredi matin, a été levée ce jeudi par le parquet de Versailles, d'après des informations de BFM TV. Pour rappel, Diallo est soupçonnée d'avoir organisé l'agression de sa coéquipière et concurrente chez les Bleues et au PSG. Le 4 novembre dernier, alors qu'elle rentrait d'une soirée organisée par le PSG dans une voiture conduite par Diallo, Hamraoui a été frappée aux jambes à plusieurs reprises par deux inconnus - à coups de barre de fer.

Les investigations se poursuivent, une connaissance de Diallo en détention

Comme le relate la source, Diallo a été interpellée mercredi à Marly-le-Roi puis placée en garde à vue par la brigade de répression du banditisme de la police judiciaire de Versailles, saisie par le parquet de Versailles, dans le cadre de l'enquête autour de cette agression. Si aucune charge n'a, pour l'heure, été retenue, envers Aminata Diallo, elle n'a pas été la seule à être présente en garde à vue. Un homme, décrit comme une connaissance de la joueuse, notamment pour des faits d'extorsions de fonds, a été placé en garde à vue mercredi matin. Désormais, il est retourné en détention.

Alors que les investigations se poursuivent, une autre joueuse du PSG, Sakina Karchaoui, a dû livrer des commentaires sur l'affaire. Ce jeudi matin, la latérale a été entendue dans les locaux de la Police Judiciaire de Versailles avant de repartir en voiture, vers 12 heures. Karchaoui a été auditionnée comme témoin car elle était présente en voiture avec ses deux coéquipières, le 4 novembre dernier. Selon L'Equipe, elle aurait été contactée par l'homme qui était en garde à vue à la prison de Lyon-Corbas, avant l'agression de Hamraoui.

Le PSG a confiance en la justice

Dans un communiqué officiel, le PSG a indiqué prendre acte de la remise en liberté de Diallo. "Le Paris Saint-Germain prend acte de la remise en liberté d'Aminata Diallo à l'issue de sa garde à vue. Le Club reste aux côtés de ses joueuses pour leur permettre de surmonter cette épreuve et retrouver rapidement de la sérénité. Le Paris Saint-Germain réitère sa confiance dans la justice pour faire toute la lumière sur les événements. Le Club remercie chacun de faire preuve de retenue, de respecter la présomption d'innocence et l'intimité de l'équipe", explique le communiqué, relaté par RMC Sport.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.