Euro 2022 : Les Bleues qualifiées

Euro 2022 : Les Bleues qualifiées©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, publié le vendredi 27 novembre 2020 à 22h58

L'équipe de France féminine, en se jouant de l'Autriche (3-0) sans trembler vendredi, assure sa participation à l'Euro 2022 à un match de la fin des éliminatoires (septième et avant-dernière journée du groupe G).



Dans le contexte bouillant qui escorte l'équipe de France féminine, les Bleues viennent de recentrer le débat sur ce qui demeure le seul essentiel : la qualification pour l'Euro 2022, quasiment acquise grâce à la victoire autoritaire décrochée vendredi soir face à l'Autriche (3-0). Le match était décisif car les deux nations étaient à égalité au coup d'envoi, et seule la première place assure d'un ticket direct pour la phase finale (sinon, il faut finir parmi les meilleurs deuxièmes pour éviter un barrage). Grâce à l'ouverture du score de Wendie Renard (1-0, 11eme) et un doublé de Katoto (27eme, 73eme), les joueuses de Corinne Diacre n'ont laissé aucun espoir à leurs adversaires et sont donc assurées de terminer en tête de leur poule, à un match de la fin.

Preuve de la volonté de la sélectionneuse d'enterrer la hache de guerre, elle a bien titularisé Amandine Henry qui portait toujours son brassard de capitaine - alors que la star de l'OL avait mis le feu aux poudres en critiquant très vivement sa coach, provoquant ce mélodrame interne. Malgré plusieurs forfaits dont celui de Le Sommer, l'objectif est rempli avec une certaine manière.

"C'est une belle victoire, on avait vraiment envie de se qualifier comme ça et on est très heureuses, savoure Marie-Antoinette Katoto, soulagée (sur W9). On a montré qu'on était vraiment concentrées sur le match, c'est ça la solution. On a laissé de côté tout ce qui n'allait pas, en répondant sur le terrain." Pour Diacre, malgré une "prestation quasiment parfaite", la suite s'annonce encore haletante : "On va prendre le temps de discuter, puisque ça a été demandé. On va savourer et passer une bonne nuit, puis voir si on discute lors de ce stage ou non, c'est moi qui décidera... Ce qui était important, c'est qu'on se qualifie. Le reste, on l'analysera plus tard."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.