Bleus : Le triplé Mondial - Euro - Ligue des nations, à jamais les premiers

Bleus : Le triplé Mondial - Euro - Ligue des nations, à jamais les premiers©Media365

Guillaume MARION, Media365 : publié le lundi 11 octobre 2021 à 00h30

En remportant ce dimanche soir la Ligue des nations, la France est devenue la première nation à remporter la Coupe du monde, l'Euro et donc cette compétition continentale.



Les Bleus, à jamais les premiers. En renversant l'Espagne ce dimanche soir à Milan (2-1), l'équipe de France s'est offerte un nouveau trophée et garnit encore un peu plus son palmarès. En effet, après les deux succès en Coupe du monde (1998 et 2018) et à l'Euro (1984 et 2000), les Tricolores ont donc remporté la Ligue des nations 2021 et signent donc le premier triplé de l'histoire, alors que le Portugal, premier lauréat de cette dernière compétition, n'a jamais été sacré au niveau mondial. Une belle première pour les Bleus qui n'ont pas manqué de préciser qu'ils avaient toujours faim de titres, à l'image de Paul Pogba et Karim Benzema. Ce dernier rêve en effet de la Coupe du monde 2022 au Qatar, qui aura lieu dans un peu plus d'un an maintenant. A la base du renouveau français, Didier Deschamps, présent lors de presque toutes les campagnes victorieuses des Bleus, a également toujours aussi envie de briller à la tête de la sélection.

« La meilleure vitamine est de gagner des titres »

« La défaite contre la Suisse à l'Euro 2020 ? Cet arrêt, c'est un arrêt parce qu'on avait de l'ambition, ne justifie pas de tout jeter à la poubelle. Les joueurs, même si ce ne sont pas exactement les mêmes, ont prouvé. Il y a de la concurrence, il y aura de l'effervescence. La meilleure vitamine est de gagner des titres, on l'a fait. (...) Il n'y a pas de manque de confiance, ce qui est derrière est derrière. Les joueurs ont prouvé qu'ils sont toujours au niveau. On peut avoir des matchs qu'on ne maîtrise pas de A à Z, on reste sur trois bons résultats dans le contenus. On avait de grandes équipes européennes en face. Il n'y a pas eu de perte de confiance. Si c'était le cas, on ne serait pas là à Milan pour jouer la finale ni pour la gagner », a notamment déclaré le sélectionneur français, en conférence de presse, dans des propos repris par RMC.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.