CM 2022 : Les États-Unis se qualifient en 8èmes en dominant l'Iran

CM 2022 : Les États-Unis se qualifient en 8èmes en dominant l'Iran©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 29 novembre 2022 à 22h03

Avec sérieux et dans une certaine logique, les États-Unis ont dominé l'Iran ce mardi soir (0-1). Un but de Christian Pulisic a été suffisant afin de valider une place en 8èmes de finale pour les USA, qui défieront les Pays-Bas, samedi dans une rencontre à élimination directe.



Un succès sur la marge minimale pour les États-Unis, et une qualification en 8èmes de finale du Mondial. Ce mardi, lors d'une confrontation symbolique, le travail a été effectué avec sérieux par la formation de Gregg Berhalter. Supérieure sur le plan technique, elle a peu à peu pris le contrôle du milieu de terrain et par extension du match. En face, l'Iran a souvent affiché une maladresse dans ses transmissions, ne parvenant que trop rarement à se projeter vers l'avant. A la demi heure de jeu, aucun tir n'avait été tenté par les joueurs de Carlos Queiroz.

L'Iran trop juste pour espérer mieux

Consécutivement à une superbe action collective, c'est Christian Pulisic qui s'est mué en héros. A la base du mouvement, McKennie a trouvé Dest sur la droite de la surface. D'une tête en première intention, le latéral a remisé vers Pulisic qui a conclu à bout portant du droit pour ouvrir le score (0-1, 38ème). Percuté par le gardien, la star des États-Unis n'a d'ailleurs pu célébrer son but mais a pu rejouer avant de sortir à la mi-temps. Les États-Unis, portés par l'ouverture du score, ont cru faire le break dans le temps additionnel mais la réalisation de Timothy Weah a été annulée pour un hors jeu (45ème+7).

Avec un nul à aller chercher, l'Iran a dû se passer de Sardar Azmoun, peu en vue et remplacé à la pause par Saman Ghoddos. L'impact n'a pas tardé car le milieu de terrain a généré la première occasion de son pays, d'une tête en déséquilibre (52ème). Plus dans la gestion que dans la recherche du second but par la suite, les joueurs des USA ont cru craquer lorsque le tir enroulé de Ghoddos, encore lui, a frôlé la lucarne (65ème). Globalement plus équilibré, le second acte n'a pas bougé au niveau du score, malgré la tête plongeante de Pouraliganji au ras du premier poteau du côté iranien (90ème+4) et le ballon dégagé devant le but par la défense des USA (90ème+7). Il n'y aura pas de 8èmes de finale historique pour l'Iran, dont la belle histoire s'est achevée ce mardi soir à Al Rayyan. Les USA, eux, défieront les Pays-Bas dès samedi pour le premier match à élimination directe de ce Mondial 2022 (16 heures, heure française).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.