Ghana : Le selfie très gênant d'un membre du staff avec Son

Ghana : Le selfie très gênant d'un membre du staff avec Son©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 29 novembre 2022 à 19h53

Tout à sa joie, une personne de l'encadrement de l'équipe du Ghana a profité de la présence de Heung-Min Son pour tenter une photo avec lui. Peu importe si ce dernier semblait au plus fort de sa tristesse, dans la foulée de la défaite de la Corée du Sud.



Heung-Min Son ne s'est sans doute pas rendu compte, lundi, qu'un membre du staff du Ghana était en train de prendre un selfie avec lui alors qu'il était quasiment en larmes, au coup de sifflet final de la défaite de la Corée du Sud contre les Black Stars (3-2) au terme d'un match haletant mais qui condamne quasiment l'équipe asiatique à l'élimination. Son collègue George Boateng l'a d'ailleurs gentiment enjoint à arrêter et à partir, sentant que le moment choisi était particulièrement inapproprié alors que lui-même, en compagnie d'un troisième collègue, s'escrimait plutôt à réconforter la star de Tottenham - de même que le sélectionneur Otto Addo.

"Je me confonds en excuses"

Heung-Min Son était donc abattu après la rencontre : "Les joueurs ont travaillé dur, mais le résultat est seulement celui-là, j'en suis désolé et je me confonds en excuses auprès des fans qui me soutiennent. J'ai bien joué, j'aurais dû bien guider mes coéquipiers aussi, mais ça me fait mal au coeur de ne pas avoir réussi à le faire. Nous allons bien nous préparer, avec toujours cette possibilité de nous qualifier pour les huitièmes de finale." Les Sud-Coréens doivent battre le Portugal vendredi, tout en espérant que le Ghana ne batte pas l'Uruguay dans le même temps (et en espérant que les différences de buts tournent également dans leur sens).


Pour Sergio Costa, l'assistant du sélectionneur Paulo Bento exclu à la fin de la partie, après avoir craqué à la suite du refus de l'arbitre de faire jouer un dernier corner, "la réaction de Heung-Min Son est celle d'une personne qui a ressenti de l'injustice à la fin du match, la réaction normale d'une personne qui a tout fait pour gagner et qui n'y est pas parvenue". Si même le coach ghanéen a reconnu avoir eu "un peu de chance", l'adjoint sud-coréen y allait encore plus franco : "Ce résultat est totalement injuste, même un nul l'aurait été. On méritait clairement de gagner." D'où l'attitude d'autant plus lunaire de cet adjoint du Ghana.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.