CM 2022 : L'Espagne et le Portugal (déjà) au pied du mur

CM 2022 : L'Espagne et le Portugal (déjà) au pied du mur©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 11 novembre 2021 à 09h49

Le Portugal comme l'Espagne, dès jeudi soir, n'ont pas le droit à l'erreur s'ils veulent se présenter en position de remporter de véritables finales qualificatives pour la Coupe du monde 2022. Ce sera dimanche, à domicile.


Grèce - Espagne

La Roja doit absolument l'emporter pour s'offrir cette finale tant attendue dimanche soir, contre la Suède, victorieuse du match aller (2-1). Les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic auront joué - et probablement gagné - en Géorgie un peu plus tôt, les Espagnols connaîtront donc le résultat au moment du coup d'envoi à Athènes, à 20h45. Les Grecs, avec quatre points de retard, peuvent encore nourrir l'espoir fou de dépasser leur adversaire.

Brahim Diaz, "évidemment, n'imagine pas un Mondial sans l'Espagne" : "On a deux finales et il faut d'abord se concentrer sur jeudi, c'est le plus important. Ensuite, ce sera dimanche, mais ce sont deux finales qu'il faut gagner. On doit être à la Coupe du monde." Si les Espagnols finissent deuxièmes, ils devront en passer par le double tour de barrages du mois de mars.


Irlande - Portugal

Le topo est sensiblement le même pour Cristiano Ronaldo et les siens, avec tout de même une sécurité supplémentaire : s'ils s'imposent jeudi lors de leur déplacement en Irlande, ils pourront se contenter d'un nul dimanche pour leur finale devant la Serbie, puisqu'ils comptent un match en retard.

Six joueurs sont sous la menace d'une suspension en cas de carton jaune : Joao Cancelo, Ruben Dias, José Fonte, Renato Sanches, Joao Palhinha et Diogo Jota. "Plus que de penser à ça et au match suivant, on doit plutôt songer à notre manière de jouer en Irlande, prévient Fernando Santos. Ils joueront chaque ballon à fond, j'ai une totale confiance en eux." Le Portugal n'a pas raté un Mondial depuis celui de 1998 en France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.