Brésil - Marquinhos : "Neymar n'a pas à porter plus de poids que les autres"

Brésil - Marquinhos : "Neymar n'a pas à porter plus de poids que les autres"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 18 novembre 2022 à 19h40

Jeudi lors de son passage en conférence de presse, Marquinhos a notamment parlé de son partenaire Neymar, qui semble endosser les espoirs de tout le Brésil sur les épaules avant le début de la Coupe du monde 2022 (20 novembre-18 décembre).



La conquête d'une éventuelle sixième étoile débutera le jeudi 24 novembre contre la Serbie pour le Brésil. Considéré comme l'un des favoris à la victoire finale, le groupe entraîné par Tite tentera de monter sur le toit du monde, son ambition affirmée par le sélectionneur, qui ne poursuivra pas son aventure après la Coupe du monde 2022. Ainsi, afin de possiblement devenir champion du monde après les titres de 1958, 1962, 1970, 1994 et 2002, le Brésil comptera notamment sur un Neymar étincelant lors de la première partie de cet exercice 2022-2023 (11 buts et 9 passes décisives en Ligue 1 avec le PSG).

Neymar a "renoncé à sa vie de tous les jours"

Présent en conférence de presse jeudi, Marquinhos a convenu que la pression sur son coéquipier était énorme. "La pression et cette étiquette de leader technique sont inévitables pour lui, ça a toujours été comme ça depuis qu'il est en Seleção. C'est normal quand on voit tout ce qu'il est capable de faire et les qualités qu'il a. Mais il fait face", a-t-il expliqué, dans des propos retranscrits par L'Equipe. Estimant que le leader technique de la Seleção arrivait "dans une excellente forme physique" pour le tournoi, le défenseur central aux 71 sélections  a souligné la préparation maximale de Neymar. "Je suis avec lui tous les jours, je sais à quel point il s'est préparé, à quel point il est concentré sur le projet, à quel point il a renoncé à sa vie de tous les jours. C'est mon ami proche, je peux vous garantir à 100 % ce que je dis. Mais je lui dis toujours qu'il n'a pas à porter plus de poids que les autres. Il y a des joueurs expérimentés autour de lui pour le soutenir, et des jeunes qui prennent leurs responsabilités", a clamé Marquinhos.

Espérant voir son coéquipier briller, le central a tout de même rappelé les autres cartouches à disposition du Brésil afin de performer. "On a beaucoup d'options aujourd'hui offensivement, avec une grande diversité de profils et c'est l'un de nos points forts. La division du leadership, c'est aussi la division des responsabilités. On s'entraide tous. Il y a Thiago (Silva), Casemiro, moi...", a glissé Marquinhos. Le Brésil, en plus de la Serbie, défiera la Suisse (le 28) et le Cameroun (le 2 décembre) dans le groupe G.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.