Bleus : Giroud aurait pu gagner "quatre fois plus d'argent"

Bleus : Giroud aurait pu gagner "quatre fois plus d'argent"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 06 décembre 2022 à 14h31

Nouveau meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France, Olivier Giroud, auteur de trois réalisations depuis le début du Mondial qatari, aurait pu choisir un exil doré dans une destination exotique, assure son représentant.



Un véritable exemple de persévérance et d'abnégation. Alors qu'on pensait ne plus le revoir en équipe de France suite à l'échec du dernier Euro, avant lequel il s'était retrouvé au cœur d'une querelle médiatique avec Kylian Mbappé, Olivier Giroud n'a jamais abandonné, et il a fini par en être récompensé. Et ce alors que Didier Deschamps ne l'a pas toujours ménagé, même si le sélectionneur tricolore assure aujourd'hui le contraire en s'en prenant à ceux qui ont "beaucoup décrié" Giroud. Bombardé titulaire lors du Mondial qatari en l'absence de Karim Benzema, l'attaquant milanais, resté muet lors du sacre de 2018, a déjà marqué à trois reprises dans l'émirat, avec un doublé en ouverture contre l'Australie (4-1) puis une autre réalisation dimanche lors du succès contre la Pologne en huitièmes de finale (3-1). Ce qui lui permet d'être désormais le meilleur buteur de l'histoire des Bleus avec 52 buts, devant Thierry Henry (51 buts).

"Il aurait pu partir depuis longtemps"

Une performance assez incroyable pour un joueur qui a dû attendre 25 ans pour connaître les joies d'une première cape. Aujourd'hui, à 36 ans et 117 sélections au compteur, le natif de Chambéry récolte les félicitations de ses pairs, à l'image de son ancien coéquipier à Arsenal Mesut Özil, mais aussi celles de son sélectionneur. "Il a toujours dû se battre dans un registre qui est le sien. Quand il n'a pas été décisif, il est tellement utile à l'équipe", a rappelé Deschamps suite au succès face aux Polonais, avant de préciser que son record, "ce n'est pas rien, ce n'est pas n'importe qui le détenait". En club, Giroud n'a pas toujours fait l'unanimité, mais il a toujours su s'accrocher et fini par faire son trou, que ce soit à Arsenal ou Chelsea. Et il est aujourd'hui un joueur essentiel de l'AC Milan, alors qu'il avait la possibilité de choisir un exil doré. "Il aurait pu partir depuis longtemps dans des contrées exotiques et gagner quatre fois plus d'argent", a ainsi confié son représentant Michael Manuello au Figaro. Mais Giroud, sous contrat avec le club lombard jusqu'en juin prochain, a préféré rester en Europe, et il ne doit pas le regretter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.